La caserne Dossin bientôt transformée en musée de l'Holocauste

Le musée juif de la déportation et de la résistance établi dans la caserne Dossin, à Malines, va prochainement va bientôt céder la place à un mémorial, un musée et un centre de documentation sur l'Holocauste. Les travaux devraient débuter le 22 octobre prochain.

Le curateur du musée, Herman Van Goethem, a présenté dimanche, à l'occasion du 54e pèlerinage national à la caserne Dossin, le programme des travaux.

"Nous allons transformer le bâtiment de l'actuel musée en un mémorial afin de rendre hommage aux victimes. De l'autre côté s'installera un nouveau musée", a indiqué M. Van Goethem.

Le musée s'inscrit dans le fil de l'étude "La Belgique docile" menée il y a peu à la demande du Sénat.

"Un musée comme celui que nous allons réaliser pourrait être très cynique et conduire à la conclusion que tout un chacun est capable du pire comme du meilleur, et que l'humain est mauvais", selon M. Van Goethem.

"Nous voulons éviter ce piège et montrer plutôt les mécanismes conduisant des gens ordinaires à commettre l'impensable. Nous voulons montrer que chacun a toujours le choix, afin de contribuer à ce que cela ne se reproduise plus jamais".

Le musée de l'Holocauste devrait ouvrir ses portes au public à l'été 2012. L'objectif est d'y attirer 100.000 visiteurs sur base annuelle, essentiellement des écoliers.

Quelque 25.000 Juifs ont transité par la caserne Dossin durant la Seconde Guerre mondiale avant d'être déportés vers des camps de concentration.

Nos dernières videos