Jack Lang dit "oui" à Sarkozy

Jack Lang dit qu'il restera cependant un député de combat

Jack Lang siégera au comité de réflexion sur une réforme des institutions installé par Sarkozy. Sa décision n'est pas une surprise après sa démission la semaine dernière des instances dirigeantes du ps.

"Après avoir longuement réfléchi, ma réponse est oui", a déclaré sur la chaîne TF1 M. Lang, en réponse à une question sur sa participation. "C'est un combat ancien que je mène pour réformer nos institutions", a expliqué M. Lang pour lequel "la constitution appartient à tous les Français", et non à un "clan" ou à un "parti".

Ancien ministre de la Culture et de l'Education, Jack Lang, 67 ans, est une personnalité historique du PS. Il est resté populaire notamment chez les jeunes. Son nom est surtout attaché à la présidence de François Mitterrand, durant laquelle il avait innové en matière culturelle, en créant par exemple la fête de la Musique.

Le Bureau national du PS avait annoncé qu'il suspendrait des instances dirigeantes du parti tout responsable qui participerait "à titre personnel" à une commission du gouvernement de droite. Cette décision illustre un malaise grandissant chez les socialistes à la suite d'une série de cooptations de personnalités de gauche par Nicolas Sarkozy, dont le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner. M. Lang a souligné qu'il restait un opposant. "Je continuerai à être un député de combat et je suis en opposition à la politique économique et sociale menée par le gouvernement", a-t-il assuré. (Belga)

Nos dernières videos