Mazzoleni dément mettre fin à sa carrière

Mazzoleni avait pris la 3e place au dernier Tour d'Italie. (photo Belga)

Astana, l'équipe d'Eddy Mazzoleni avait annoncé que le coureur italien soupçonné de dopage par le comité olympique italien (CONI), mettait un terme à sa carrière. Il n'en est rien, clame Mazzoleni.

"Ce n'est pas vrai, je n'abandonne pas. J'ai seulement résilié mon contrat avec Astana", a déclaré le coureur âgé de 33 ans, troisième du dernier Tour d'Italie. Mazzoleni a ajouté avoir quitté l'équipe Astana "parce que, s'agissant de faits remontant à 2004, ce n'était pas juste de les impliquer".

Eddy Mazzoleni est cité dans l'enquête pénale "Oil for drug", ouverte en 2004 par le parquet de Rome alors qu'il courait pour Saeco, et qui vise plusieurs dizaines de sportifs pour leurs relations avec un médecin soupçonné de dopage, le Dr Carlo Santuccione. Dans cette affaire, les enquêteurs disposent de plusieurs conversations téléphoniques qui prouveraient selon eux des pratiques dopantes, notamment entre Santuccione et Mazzoleni.

"C'est sûr, beaucoup va dépendre de l'issue de l'enquête, mais aujourd'hui je suis encore sorti m'entraîner et je n'ai aucune intention d'abandonner", a ajouté le coureur, qui a été entendu vendredi par le procureur antidopage du Coni et attend maintenant de savoir s'il sera suspendu ou pas par sa fédération.

Astana a annoncé un peu plus tôt lundi que Mazzoleni avait mis un terme à sa carrière "en raison de la procédure disciplinaire engagée contre lui par le procureur antidopage du Coni". "Par respect pour ses coéquipiers, ainsi que pour sa famille très ébranlée également, Eddy Mazzoleni a pris cette décision seul, sans aucune pression de quiconque", a précisé dans un communiqué l'équipe Astana qui avait déjà suspendu son coureur, à titre provisoire, le 29 juin. (Belga)

Nos dernières videos