critérium namur-luxembourg TC Géronsart

Julien Dubail, graine de champion

Avant de laisser place au Belgian Open , le TC Géronsart a mis en vitrine le Namurois Julien Dubail qui tente de percer sur la scène internationale.

Durant la saison estivale et alors que la première phase des Interclubs se termine doucement, les événements tennistiques s'enchaînent dans les installations du TC Géronsart. La cérémonie protocolaire à peine terminée, tout le staff du Belgian Open prend possession du club pour mettre la dernière main à l'organisation de la compétition internationale pour moins-valides qui débute ce mardi 17 juillet.

Cette cuvée 2007 était riche de 488 participants même si 27 w.o. (abandons) ont été dénombrés durant l'épreuve. Comme de coutume, le tableau de messieurs 1 avait fière allure avec la présence de trois B-15.4 dont Paul-Patrick Brabant et Julien Dubail, les deux fers de lance de la division 3 nationale du TC Géronsart.

Si Julien s'est retrouvé en finale sans trop de peine, Paul-Patrick a dû sortir l'artillerie lourde lors de sa demi-finale pour venir à bout de Renaud Thys (B-15.1, RTC Liège), anciennement 700e à l'ATP. Lors de la première manche remportée 6-4 par Paul-Patrick Brabant, celui-ci s'est montré très puissant en coup droit et fort précis à la mise en jeu alors que Julien Dubail était quelque peu trahi par son service. En milieu de seconde manche, «PP» se blessait au dos pour laisser filer le set à 6-3. Mené à nouveau 3-1, Brabant trouvait encore des ressources morales pour recoller au score avant de céder à nouveau sous les coups de boutoir de son jeune et talentueux adversaire.

Géronsart à la fête

En messieurs 3, Olivier Bouvin (C15.1) a engrangé un nouveau succès sur ses terres, cette fois face à son équipier Gaël Badoux (C15.4), lequel s'est également distingué en messieurs 2.

En messieurs 4, comme en messieurs 5, les lauriers ont été trustés par Nicolas Gillain (C30.4) lui aussi du TC Géronsart. Bel exploit sportif et physique pour ce joueur qui a dû enchaîner les rencontres à une cadence effrénée durant toute la semaine.

En messieurs 35 1, le Cinacien Stéphane Amelynck (B-15) va encore garnir son salon d'un nouveau trophée après avoir pris le meilleur sur son ami Christophe Deramaix, B-2/6 du TC Laeken. «C'est Stéphane lui-même qui m'avait incité à m'inscrire avec le secret espoir de nous rencontrer, souriait le sympathique brabançon au terme du match. J'ai longtemps joué au TC Houyet et j'ai donc encore beaucoup de connaissance dans la région. Je suis content de mon tournoi car j'ai affronté Stéphane en finale après avoir sorti Benoît Fontaine (B-15, TC des Lorrains) en demi-finale. Je suis quelque peu passé à côté de ma finale, surtout dans la première manche, mais tout le mérite en revient à mon adversaire qui a joué très long pour m'empêcher de poser mon jeu».

En dames 1, Cécile Baijot (B-15.4, Fayen-Bois) s'est imposée sur un rythme de sénatrice en distillant des frappes lourdes et précises malgré des bourrasques de vent peu propices à la pratique du tennis.

En dames 2, Audrey Bourguet (B0, Géronsart) n'a pas ménagé ses efforts pour venir à bout d'Audrey Capouet (B + 2/6, Géronsart), auteur d'une saison 2007 tonitruante.

Belgian Open du 17 au 22/07 au TC Géronsart, entrée gratuite. Renseignements sur www. Belgianopen.org

Nos dernières videos