TENNIS DE TABLE CHAPOIS

Un déménagement profitable

Dans une salle mieux adaptée, le TT Bunny revoit ses ambitions à la hausse et vise la montée avec trois équipes.

Portés sur les fonts baptismaux en 1997 par Patrick Marbehant et son «pote» Fabian Dirick, le TT Bunny Chapois et ses 34 affiliés ont profité de l'entre-saison pour emménager dans la nouvelle salle Murisaltienne, située à l'arrière du ballodrome de Leignon. «Voilà déjà quelques années, nous avions sollicité le collège pour occuper cette salle des fêtes, mais avions essuyés un refus, confie le secrétaire, Patrick Marbehant. Nous avons renouvelé notre demande pendant la défunte saison et, cette fois, l'échevin des sports a marqué son accord. Nous avons déjà pu y organiser notre tournoi, fin août».

Un déménagement qui s'imposait, tant les conditions de jeu devenaient pénibles dans le premier local. «Nous étions vraiment à l'étroit à Chapois et le recrutement était freiné. Et puis, nous rencontrions des problèmes d'humidité et nos tables se détérioraient».

Les responsables peuvent facilement y disposer six tables. «Et nous avons pu compter sur l'aide des ouvriers communaux pour installer un éclairage réglementaire et aménager la buvette».

Le club, qui a compté jusqu'à 53 membres, connaît une nouvelle progression du nombre d'affiliés. «Les portes ouvertes organisées en août, en collaboration avec la Ville de Ciney, nous ont permis d'accueillir cinq nouveaux jeunes. Nous envisageons aussi l'organisation d'un stage en été».

L'équipe fanion, qui a accédé à la division 2 via les play-off, a réussi son début de saison. «Avec 2 C4 et 2 C6, nous visons évidemment le maintien. Toutefois, nous espérons dans un proche avenir rejoindre l'élite provinciale».

Avec les arrivées d'Alain Vermeulen (D0), de la Cipale, et de Christophe Weron (D0), de Purnode, aux côtés de Vincent Dirick et Stéphane Magis, l'équipe B devrait jouer les premiers rôles en division 5G et monter à l'étage supérieur.

Avec l'appui de Patrick Forain, venu d'Evrehailles, le troisième quatuor devrait monter en division 4. «Nous n'allons jamais recruter dans les autres clubs. Ce sont les joueurs qui demandent à venir chez nous, pour l'ambiance familiale. Grâce à ces transferts, nous espérons aussi faire monter l'équipe D. Composé de Thibaut Lombet, Geoffray Laixhay, Pierre Poncin et moi-même, ce quatuor a les atouts pour terminer sur la plus haute marche et rejoindre la D5».