PROMOTION D

Les Oursons enfin lancés?

Victorieux de Malmedy 5-3 les «Oursons» étaient passés à deux doigts d'un premier succès précédemment. Cette fois, c'est dans la poche...

Tant à Arlon qu'à Spr imont le brin de chance ou le manque de concrétisation avait, à chaque fois, fait défaut. Il aura donc fallu attendre la sixième journée pour accrocher ce premier succès au terme, un véritable paradoxe, d'un de leurs moins bons matches.

Privé de Coibion qui s'est blessé lors de l'échauffement, la défense andennaise sembla déséquilibrée, les trois buts visiteurs provenant à chaque fois du flanc gauche. Fort heureusement, Malmedy ne se montra pas beaucoup plus inspiré. A vrai dire et malgré ses 9 points, ce fut sans doute la formation la plus faible rencontrée jusqu'à présent par Andenne qui quitte la lanterne rouge grâce à Emilien Wilmet auteur de deux buts plein de sang-froid dans les 10 dernières minutes. Dominique Cuvelier pouvait pousser un énorme ouf de soulagement : «On a déjà mieux joué mais sans en être récompensés. Nous avons su faire face au défi physique imposé par Malmedy (ndlr : formation jeune et très correcte par ailleurs eu égard à son style de jeu). Je regrette ces fautes d'inattention sur les deux premiers buts alors que le scénario nous était favorable. C'est vrai que les trois buts viennent du même flanc mais il est hors de question de pointer un joueur du doigt. Nous avions travaillé toute la semaine avec Coibion et son forfait de dernière minute a logiquement provoqué des imprécisions. Le plus important reste la victoire acquise au bout d'un fameux suspense, j'en conviens.» confiait Dominique Cuvelier congratulé par un Guy Bourgeois très ému.

«C'est vrai qu'il y a eu des petites tensions avec Guy cette semaine. Mais cela ne concernait pas le sportif. Il est donc hors de question que je démissionne, malgré les déclarations de certains correspondants de presse en mal de sensation » concluait-il. P.B.