Christophe Rochus deuxième Belge

On l'a connu, dépité et désabusé , au bord de la fin de carrière. Et voilà qu'à près de 30 ans Christophe Rochus se retrouve 2 e Belge à l'ATP.

Dans le nouveau classement ATP publié hier, Christophe Rochus, remonté des profondeurs de la hiérarchie mondiale (194e en début d'année), occupe la 75e place, deuxième Belge derrière Steve Darcis 58e, et cela après une saison passée dans l'ombre à écumer les tournois Challengers.

Alors qu'à Flushing Meadows 2006, il avait paru proche de la fin de carrière,tenant des propos rares à ce niveau, il n'a finalement pas lâché la raquette malgré une plongée de plus en plus défrisante au classement. Devenu père de famille, recentré sur l'AFT montoise avec son frère et Steve Darcis, il s'est au contraire accroché cette année sur l'ingrat circuit Challengers, vainqueur à Zagreb et St-Brieuc, finaliste à Orléans (vaincu seulement au tie-break du 3e set par Nicolas Mahut), Manerbio (It.) et Rijeka (Croatie, battu par Massu).

Souvent seul, parfois avec Réginald Willems lorsque son emploi du temps coïncide avec celui de Steve Darcis, Christophe n'a peut-être pas gagné une fortune cette année (à peu près 125 000 € en prize money) mais il en a profité pour retrouver un niveau supérieur,selon ses propres dires, à celui qui fut le sien alors qu'il figurait dans le Top 40. «Je m'étonne moi-même», déclara-t-il la semaine dernière, après avoir battu pour la première fois son ami et compagnon d'entraînement Steve Darcis, qui s'était mis une pression pas possible pour gagner le tournoi montois «dans son jardin».

Christophe, qui retrouvera déjà Steve aujourd'hui au tournoi de Stockholm (après qu'Olivier Rochus ait affronté Mario Ancic), peut donc rentrer à nouveau dans le tableau final de certains tournois ATP, plus exigeants mais aussi plus rentables, et surtout en Grand Chelem dès l'Australian Open en janvier.

Pour être complet, Kristof Vliegen est retombé 92e au classement ATP et Olivier Rochus est 110e, alors que Xavier Malisse, qui aurait intérêt à prendre exemple sur l'aîné des Rochus... la saison prochaine, reste 163e.