Bölöni, le coach le mieux coté

(photo Belga)

Laszlo Bölöni (Roumain, 55 ans, T1 du Standard depuis cette saison). Le choix gagnant de la direction rouche, après le départ de l'«icône» Preud'homme. Sa vision novatrice et extérieure permet à l'équipe liégeoise de poursuivre sa progression. Et d'exister sur la scène européenne.

Hein Vanhaezebrouck (Belge, 46 ans, à Courtrai depuis juillet 2006, première saison en D1). L'ancien joueur de Lokeren et d'Harelbeeke s'est déjà fait un nom en D2 en emmenant Courtrai vers le titre. En ce début de saison, il séduit grâce à son jeu ouvert et son discours pertinent. Il pourrait prendre le rôle de «jeune coach qui monte».

Enzo Scifo (Belge, 42 ans, à Mouscron depuis janvier 2007). Les choses peuvent aller très vite... Mouscron reste sur un 1/9. Mais en attendant, l'ancien meneur de jeu, qui, pour diverses raisons (image, personnalité, expériences mitigées) bénéficiait d'un crédit quasiment nul, a vu sa cote grimper en flèche après le début de saison canon de l'Excel.

Jacky Mathijssen (Belge, 45 ans, au FC Bruges depuis juillet 2007). Très bien coté à Charleroi, le controversé Mathijssen a vécu un parcours fait de hauts et de bas, la saison passée, pour sa première pige au haut niveau belge. Cette saison, il se chuchote que sa position serait devenue très vacillante en cas d'élimination européenne. Mais contre Berne, le Club a assuré. En championnat, après un retard de compétition, son équipe, bien balancée, a trouvé la bonne carburation. Au point d'être virtuellement en tête.

Peter Maes (Belge, 44 ans, à Malines depuis juillet 2006). L'ancien gardien, après quatre bonnes saisons à Geel, a rapidement fait l'unanimité à Malines, qu'il a fait monter en D1. Après le sauvetage en 07/08, son équipe garde la tête hors de l'eau en ce début de saison.

Ronny Van Geneugden (Belge, 40 ans, T1 de Genk depuis février 2008). Ce n'est jamais évident de bénéficier de beaucoup de crédit de la part du public quand on est un «intérimaire confirmé». Le Limbourgeois, qui, la saison passée, n'a pas fait mieux que son prédécesseur, Hugo Broos semble être en train de construire quelque chose.

J.Dk.