Grèce : nouvelle vidéo de tortures policières

Les policiers n'ont pas hésité à utiliser une matraque style batte de base-ball (photo) et un revolver, lors de leurs tortures.

Une vidéo montrant les tortures de policiers grecs à l'encontre d'un détenu a été diffusée par la TV privée Méga. Une 1re affaire similaire avait soulevé un tollé en juin. Nous avons retrouvé ces vidéos, dont celle de comportements douteux envers des femmes. Attention: vidéos violentes.

La vidéo montre au moins cinq policiers martyrisant un détenu pendant de longues minutes dans des locaux de la police. Ils le frappent à coup de matraque et de poings, notamment sur les mains. L'un d'entre eux braque aussi un pistolet sur la tête du détenu, tandis que des éclats de rire, des insultes et des menaces sont audibles.

Voici la vidéo certainement filmée avec un GSM : 

Le journaliste de Méga à l'origine de cette révélation, Vangélis Gaïdé, a indiqué à l'AFP (Agence France Prese) ne pas disposer d'éléments sur les lieux et la date de cette bavure. Il a indiqué que les responsables de la sûreté d'Athènes venaient d'appeler la chaîne pour lui demander la bande, afin de pouvoir identifier les responsables.

Selon une source policière, la victime aurait été suspectée de trafic de drogue. La vidéo semble avoir été prise sur un téléphone portable par un des policiers assistant à la scène.

Une vidéo diffusée le 16 juin sur internet montrant un policier en civil insultant et brutalisant deux détenus albanais avait déjà soulevé un tollé dans le pays, en levant le voile sur les brutalités policières. Le policier les forcent notamment à se gifler entre eux, et les poussent à frapper plus fort.

Attention : vidéo violente !

Après la diffusion de cette première vidéo, quatre policiers ont été suspendus et sept poursuivis.

Ces sévices, qui visent surtout les immigrés et les Tziganes, sont régulièrement dénoncés, notamment par le Conseil de l'Europe et Amnesty International. Amnesty dénonce notamment les mauvais traitements infligés par la police envers les femmes.

Les "violences" sont parfois d'ordre sexuel :

(Rodolphe MAGIS avec AFP)

 

Nos dernières videos