VOILE Dave

Du vent dans les voiles

L'école de voile de Dave a ouvert ses portes ce dimanche. Beau succès et météo parfaite. Du soleil, du vent, que demander de plus?

Avec la Meuse comme terrain de jeu et les cygnes comme spectateurs, les membres de l'école de voile ont ouvert leurs portes. Le pont de la péniche Titine est plein et les odeurs du barbecue chatouillent les narines. «Vous avez vu le temps, on ne peut pas rêver mieux. Du vent, du soleil, un vrai temps de voile, glisse Nathalie Depasse, une des monitrices du club de Dave. Vraiment on n'aurait pas pu rêver mieux !»

«Le but de cette journée est évidemment de se faire connaître mais pas seulement. C'est aussi l'occasion pour tous les membres du cercle de se retrouver et de (faire) partager notre passion», explique une des organisatrices. Et ça marche puisque deux tiers des personnes présentes sont extérieures au club. Les autres sont des bénévoles, indispensables pour mener à bien ce type d'initiation. La sécurité n'a évidemment pas été oubliée. En plus d'un encadrement de premier choix, trois bateaux à moteurs ont sillonné le plan d'eau mosan... juste au cas où.

Pour offrir le maximum de possibilités tant aux membres qu'aux curieux, le CDV a passé un accord avec Hobbyboat. Le constructeur de Glimes a fourni quelques bateaux pour étoffer la flotte davoise. En échange, il a ouvert son échoppe en bord de Meuse.

Pas si cher

Et quand on aborde la question du prix élevé de la voile... «Ce n'est plus vrai du tout. Premièrement parce qu'il n'est pas nécessaire de posséder un bateau. Le club en met à disposition des membres. Ensuite, le marché de l'occasion est bien développé. Pour 350 € on trouve de très bonne embarcation, expose Bernard Wathelet, le président du Cercle de voile de Dave. On est aussi là pour faire découvrir notre sport, transmettre notre savoir. Tout le monde peut naviguer, c'est ça qui en génial. Avec toutes les facettes de la voile, il y en a pour tous les goûts. Du débutant au mordu de haute compétition, de la promenade du dimanche à la croisière, chacun peut y trouver son bonheur.»

Et dans ce club familial, tous les profils sont réunis. Le cercle organise par exemple tous les ans des croisières d'une semaine. «Ces dernières années, on navigue dans la Manche et le delta de la Tamise. On loue des voiliers à Ostende et on est parti pour sept jours de navigation», raconte encore Bernard Wathelet.

En compétition, la star du cercle de voile, c'est le Ponantn ce monocoque de 5 m 25 de long. Le CDV possède plusieurs équipages de classe internationale et potentiellement, trois embarcations peuvent viser le top 10 aux championnats d'Europe. Le duo de pointe est composé des frères Jean-Christophe et Bertrand Rouchet.

Il y a également les stages à Dave. Cet été est d'ailleurs chargé. Sur les deux mois de vacances, pas moins de huit stages d'initiation à la voile sont prévus.

«Le plan d'eau de Dave est un très bon endroit pour apprendre. Le vent est changeant, capricieux parfois. Si on se débrouille ici, on est paré pour presque partout», poursuit le président des cent cinquante licenciés du club. Il reste encore des places, mais dépêchez-vous !

www.cvdave.be http://ecolevoile.be/modules/news/

Nos dernières videos