Plongée catastrophique pour Dexia

Nouvelle secousse pour le monde banquaire belge. Et pour l'épargnant. (photo Belga)

Vent de panique à la bourse de Bruxelles: l'action Dexia a perdu 25% ce lundi suite à la nationalisation de Fortis. Didier Reynders annonce que l'Etat belge est prêt à soutenir également la banque franco-belge Dexia.


Ce lundi matin, vers 9H30, l'action de Dexia a chuté de 24,73 pc (7,62 euros) sur Euronext Bruxelles à l'ouverture de la bourse. Depuis le début de l'année 2008, elle a perdu 55,77 pc de sa valeur.

"L'Etat belge est prêt à soutenir également la banque franco-belge Dexia, comme elle l'a fait avec Fortis, en cas de difficultés", indiqué aujourd'hui le ministre belge des Finances Didier Reynders, alors que le cours en Bourse de Dexia est en très forte baisse.

Dexia a réuni dimanche un conseil d'administration par téléphone afin d'évaluer la situation dans le cadre de la tourmente vécue par le bancassureur belgo-néerlandais Fortis, a confirmé lundi Ulrike Pommée, porte-parole de Dexia.

"Des temps de crise"

Selon le site du quotidien français Le Figaro, qui cite "certaines sources", le groupe bancaire franco-belge pourrait annoncer prochainement une augmentation de capital pour reconstituer ses fonds propres et rassurer les marchés.

"A cet effet, ses principaux actionnaires, des communes belges et la Caisse des dépôts et consignations, côté français, seront sollicités", croit savoir le journal français.

La porte-parole, ne souhaitant pas commenter l'article du Figaro, insiste néanmoins sur le fait que l'activité de Dexia et sa position de capital sont bonnes. "Il est évident qu'en ces temps de crise, nous restons très attentifs à l'évolution de la situation", ajoute-t-elle.

(Avec Belga)
Nos dernières videos