Aviation

Derniers loopings pour le Fouga

Des milliers de spectateurs le nez en l'air. Un léger sifflement qui vient à peine troubler l'azur. Un avion aux formes particulières avec sa queue en «V» reconnaissable dans le ciel même par les néophytes...

Le week-end dernier, les journées de la Défense à Coxyde étaient une des dernières occasions de voir évoluer le Fouga Magister. L'appareil termine ainsi une carrière de 47 ans au sein de la Force aérienne belge (Composante aérienne). «À ma connaissance, nous étions encore la seule armée au monde à l'utiliser, souligne le Lieutenant-colonel Rorive, le spécialiste de cet avion. Ça fait déjà plusieurs années qu'il était prévu de retirer les derniers appareils du service, mais comme ils fonctionnaient toujours bien et ne coûtaient pas grand-chose, on les a achevés jusqu'à la date limite».

Pour garder la main

Et pour quelques mois encore, sur les 50 avions achetés en 1960, un seul vole encore. Le MT-35 effectue une tournée d'adieu en terminant la saison des meetings en Belgique et à l'étranger. «Le dernier vol est prévu fin septembre. Techniquement il pourrait encore voler mais il faudrait alors subir une nouvelle inspection puisque la date théorique prévue par le constructeur sera dépassée. Mais comme il n'y a plus de nécessité opérationnelle...»

Ancien avion d'écolage, le Fouga était encore utilisé par la Défense comme avion de liaison. C'est aussi sur cette machine que les pilotes détachés à l'état-major gardaient la main en effectuant leurs heures de vol pour se maintenir à niveau. Comme pour l'avion, cette poignée de pilotes partira aussi à la retraite dans quelques mois.

Nos dernières videos