"J'ai fait mon travail proprement. J'ai pris du plaisir. Je savais que ce n'était pas sa surface préférée. J'ai mis en place ce qu'il fallait pour la gêner. J'ai fait un bon boulot. Il y avait beaucoup de vent et ce n'était pas facile.

Je crains beaucoup cette joueuse mais c'était un avantage pour moi de l'affronter sur cette surface."
Evoquant son très bon début de tournoi, la numéro 1 mondial, a ajouté: "Avant j'arrivais ici après avoir gagné Roland Garros et cela me suffisait. J'étais dans un certain confort. Ici, je veux aller le plus loin possible. Donner le meilleur de moi-même. J'évite de penser au passé, mais j'essaie quand même d'en tirer les leçons."

Nos dernières videos