Attentats manqués : un suspect en fuite

(photo Reuters)

La police est à la recherche d'au moins encore un suspect pour les trois attentats manqués de Londres et de Glasgow, alors que parmi les cinq personnes déjà arrêtées figureraient deux médecins.

Pour le Guardian, la cellule derrière ces attentats manqués comprendrait huit personnes, ce qui signifierait que trois seraient encore en fuite. La police a procédé à cinq arrestations.

Deux hommes avaient été samedi arrêtés à Glasgow (Ecosse) sur les lieux de l'attentat à la voiture-bélier contre l'aéroport. Un homme de 26 ans et une femme de 27 ans l'ont été dans la nuit de samedi à dimanche sur une autoroute du Cheshire (nord-ouest). L'homme arrêté sur l'autoroute serait un médecin hospitalier habitant à Newcastle-under-Lyme (Staffordshire, nord-ouest) qui travaillait au North Staffordshire Hospital dans la ville voisine de Stoke-on-Trent, selon la presse.

Iranien, Libanais ou Jordanien?

Selon le Daily Telegraph, ce médecin serait d'origine libanaise. Le Sun parle d'un Iranien. Le Daily Mail le présente comme un Jordanien. Un autre homme a été arrêté dimanche à la mi-journée à Liverpool (nord-ouest). La BBC a rapporté que tous les suspects arrêtés seraient originaires du Moyen-Orient, contrairement aux premiers témoignages à l'aéroport de Glasgow évoquant des hommes de type indo-pakistanais. La police a refusé de confirmer ces informations.

De même, la ministre de l'Intérieur Jacqui Smith, sur la chaîne de télévision Sky News, a qualifié lundi matin de spéculations les informations selon lesquelles aucun des suspects arrêtés ne serait britannique.

Dimanche, le Premier ministre Gordon Brown avait évoqué la mouvance du réseau terroriste Al-Qaïda, sans vouloir cependant directement l'associer à ces attentats manqués. (Belga)

Nos dernières videos