juniors Circuit de la Région Wallonne à Sombreffe

Les Sud-Africains en habitués

La bonne échappée est partie sur le plat , avant les premières côtes, où un Sud-Africain a su faire le forcing pour revenir et s'imposer.

Pas de doute : en voyant les rictus de douleurs affichés sur les visages des juniors franchissant la ligne d'arrivée du Circuit de Wallonie, cette 14e édition de la classique internationale qui fait vibrer Sombreffe, a une nouvelle fois été très difficile.

Ce rictus s'est cependant transformé en un large sourire pour un Sud-Africain, Reinardt Janse Van Rensburg, qui remporte cet interclubs classé 1.1 à l'Union Cycliste Internationale. «J'ai gagné six courses cette année, explique-t-il. C'est ma première en Europe, mais c'est surtout, et de loin, mon succès le plus important!»

Gagner ce petit «Liège-Bastogne-Liège» n'est effectivement pas donné à tout le monde. Surtout que ce coureur de 18 ans, présent en Belgique depuis le début du mois de juin, a impressionné pour s'imposer.

Car il n'avait pas pris part à la bonne échappée du jour, partie sur le plat, après 40 kilomètres de course, quand le peloton a retrouvé un vent de face. Un bon coup de 13 hommes avec notamment plusieurs favoris, dont Dreesen, Robert, Van Der Sande mais aussi les Wallons Arnaud Maquet et Julien Rousseau.

«On m'avait dit que la bonne échappée partait souvent avant les premières côtes, raconte Julien Rousseau, qui terminera premier francophone. Et quand j'ai vu plusieurs coureurs partir, je n'ai pas hésité. Je visais un Top 30, dans cette course. Je suis donc largement content d'intégrer le Top 15.»

Dans le final, il n'a effectivement pas pu suivre l'offensive du Sud-Africain Janse Van Rensburg, qui a temporisé un peu après être rentré en ayant fait le forcing dans la très dure trilogie du Calvaire-Trémouroux-Sovimont. «J'aime monter et j'ai donc attaqué après la 5e difficulté du jour (NDLR : la Côte de la Pairelle), termine le vainqueur, qui succède donc à l'ancien champion de Belgique Vandekerchove et à son compatriote Johann Rabie.

«Pour gagner ici, il n'y a pas de doute, il faut être fort», enchaînait, très réjoui par cette nouvelle édition parfaitement organisée et passionnante, l'organisateur Freddy Dewaele. «Après la vague de plusieurs Néerlandais qui ont gagné ici, ce sont donc les Sud-Africains qui prennent l'habitude de s'imposer chez nous. On les reverra à l'avenir. D'ailleurs, celui qui a gagné ici en 2005 est depuis passé pro (NDLR : dans la continentale Konica Minolta).»

Le classement (140 pts) : 1. Reynaert Van RENSBURG (Af.S) 121 km en 3h01'; 2. Jimmy Janssens 28''; 3. Frederique Robert 1'24''; 4. Thomas De Brabandere; 5. Willem Wouters, 6. Tosh Van de Sande; 7. Jari Salonemein 2'03'', 8. Joeri Adams; 9. Julien Vermote; 10. Meijling Jarno Gwielich (Ned); 11. Eliot Lietaer; 12. Wim Denissen; 13. Julien Rousseau; 14. Mathias Van Marcke; 15. Yannick Eijssen; 16. Marnik Dreesen; 17. Gilles Dehoux; 18. Tim Haex; 19. Arnaud Maquet; 20. Jeroen Socquet; ... 22. Florent Vandeloise; 32. Alexandre Lahaye; 58. Mathieu Pauly.

Nos dernières videos