Après deux attentats manqués, vendredi, dans le coeur de Londres, une jepp explose, samedi, à l'aéroport de Glasgow. Le pays entier tremble.

Le Royaume-Uni était, dimanche, en état d'alerte maximale après trois attentats manqués en deux jours, tous liés entre eux selon les autorités.

Le nouveau conseiller antiterroriste du Premier ministre Gordon Brown a dénoncé, dimanche, une «escalade majeure, dans la guerre lancée par le terrorisme islamique. Al-Qaïda a importé les tactiques de Bagdad et Bali dans les rues du Royaume-Uni. Les terroristes de cette semaine utilisaient la même technologie, les mêmes techniques de fabrication de bombe, le même mode opérationnel que leurs frères en armes de Bagdad ou Bali», a déclaré Lord Stevens.

Cinq hommes ont été placés, dimanche, en détention, dont un couple arrêté dimanche matin dans le Cheshire (nord-ouest de l'Angleterre). Ils seraient liés aux attentats manqués à la voiture piégée de vendredi à Londres, et à celui, samedi, contre l'aéroport écossais de Glasgow.

Deux autres hommes, de type indo-pakistanaise, ont été arrêtés à Glasgow, samedi, après avoir lancé une jeep Cherokee qui s'est embrasée de manière spectaculaire contre les portes du principal terminal de l'aéroport. L'un des passagers de la voiture, grièvement brûlé, portait sur lui un «engin suspect», a annoncé la police. Cependant, cet engin n'était pas explosif. Un témoin, John Smeaton, a affirmé que l'homme criait «Allah, Allah» lorsqu'il a été maîtrisé.

À Liverpool, la police a arrêté, dans la nuit de samedi à dimanche, un homme de 26 ans; elle a aussi perquisitionné une maison près de Penny Lane, dans le sud de la ville, avec des chiens renifleurs. Dimanche, l'hebdomadaire The Observer affirmait que la police recherchait au moins trois personnes qui auraient échappé à leur contrôle.

Les attentats manqués de vendredi se sont produits dans le centre de Londres, dans le quartier de Piccadilly circus. À l'intérieur des voitures, se trouvaient des dizaines de litres d'essence, des bonbonnes de gaz et un grand nombre de clous. Une des voitures se trouvait devant «Tiger Tiger», une boîte de nuit très populaire.

Nos dernières videos