Le Val Saint Lambert jusqu'au 30 septembre

(photo EdA - Philippe Luc)

Le tribunal de Commerce de Liège a accordé lundi matin à la curatelle de la cristallerie du Val Saint Lambert le droit de maintenir l'activité jusqu'au 30 septembre au moins.

Telle était la demande de maître Pierre Ramquet, qui a plaidé que le plan de trésorerie établi par ses soins et ceux de son collègue Jean-Louis Paquot tenait la route jusqu'à cette date.

Ce nouveau délai accordé par le tribunal de Commerce va permettre aux curateurs d'approfondir leurs contacts avec la douzaine de repreneurs potentiels qu'ils ont préalablement sélectionnés. D'ici une quinzaine de jours, les curateurs espèrent avoir dégagéles pistes les plus sérieuses parmi ces offres de reprise.

Le tribunal de Commerce se réunira une nouvelle fois un peu avant la date du 30 septembre (la date exacte n'est pas encore connue) pour réévaluer la poursuite de l'activité au delà de cette échéance. Celle-ci pourrait ne pas être tributaire de nouveaux prêts, tout dépendant du carnet de commandes et de la rentrée des factures.

Avec Belga