Huit transferts arrivent à l'UR Namur

Les Namurois ont pris un excellent départ cette année. (photo EdA - Philippe Berger)

INFO ACTU24 - VERS L'AVENIR | Ils arrivent... Un peu comme dans le célèbre film  des années 60, l'UR Namur sera renforcée par les  "7 mercenaires" amenés par les nouveaux investisseurs italiens.

Huit, en fait car samedi Nemanja Cvetkovic, un serbe du Monténégro mais qui évoluait en Suisse, à Winterthur, a lui aussi signé au, désormais, Stadio Communale et renforcera également les "Merles".

Il avait été à l'essai début de juillet et c'est de loin le joueur qui nous avait fait la meilleure impression, confiait Kurt Jacobs, tout heureux de voir le médian retrouver Namur.

Un médian qui sera donc rejoint par 7 joueurs dont 4 Italiens: Les fères Danilo et Marco Romano, qui appartiennent à Lecce et évoluaient dans d'autres clubs, Virtus Casnaro ou Atessa,  pour se faire les dents. Défenseur et avant, les frères seront les bienvenus pour donner plus de concurrence dans l'équipe. Tout comme Milko Prosini, un jeune joueur de 20 ans qui jouait dans les buts de Lansiano Calcio  alors que Franseco Tondo apportera son expérience de défenseur (31 ans), à gauche ou au centre de la défense.  Il vient de Lecce, lui aussi, mais a évolué à Catane et Catanzaro.

Venu d'Abidjan, du club d'Africa, qui appartient aux nouveaux investisseurs, le gardien international Tiasse Koné (1m93) sera  le concurrent de Damien Lahaye et Milko Prosini alors qu'Abel Behima, un Guinéen, aura la difficile tâche de s'imposer au niveau de la zone médiane, un secteur déjà très bien fourni. Ajoutons à ces 6 hommes le Norvégien Alexander Söderlund, acheté par Trevise, mais qui sera prêté à Namur une saison pour tenter, en compagnie de Thomas Nelis,     de Benayem et de Marco Romano  de secouer les filets.

Huit nouveaux joueurs qui s'ajouteront à l'équipe qui vient de prendre 6 points sur 6, sans oublier les blessés comme Porco,  Benayem ou El Khadri, les non qualifiés comme  Archaf,  Benchema ou encore Van Aerschot, sans oublier quelques jeunes namurois (Tom Antoine, Young Klee et autres) et quelques Carolos de talent. Bref, un noyau solide, complet, qui devrait toutefois poser quelques problèmes à l'entraîneur: "Pas du tout se plaît à souligner René Hidalgo, pour moi il n'y aura pas de problèmes, les meilleurs et les plus en forme joueront..."

Jean-François LAVERDISSE

+ Prolongez l'info dans Vers l'Avenir de ce mercredi 3 septembre