Ar rivés vendredi, à l'aéroport de Gosselies, les Italiens de Prata n'ont pas débarqué les mains vides à Floreffe, où la présidente Marie-Louise Procikevic les a accueillis en compagnie de son comité, pour lancer les festivités du 20e anniversaire du jumelage. «Vingt ans déjà. Merci à tous ceux qui nous ont fait confiance et soutenus. En 20 ans, nous avons connu des années frénétiques avec des activités multiples dans l'unique but de récolter des fonds pour faire vivre ce jumelage. Nous avons organisé des concerts de la Banda et des majorettes, des tournois de foot, des concours de pêche, des échanges de jeunes, qui ont laissé à Floreffe et à Prata, un héritage culturel de dimensions européennes. Mais si nous voulons que notre jumelage vive, il faut y associer les jeunes.»