JOGGING LOYERS

Le pistier fait la nique aux joggeurs

Thomas Floorizone a remporté ce très ancien jogging dans le cadre de la kermesse de la miaou à Loyers. On y a enregistré un record de participation

Ils étaient près de 200 à participer à cette épreuve de 10 km comptant pour le challenge Ville de Namur, un record probablement tributaire des bonnes conditions climatiques de dimanche, même si quelques gouttes de pluie ont rafraîchi l'atmosphère sans gêner les concurrents. Les habitués étaient présents, joggeurs expérimentés et candidats au podium du challenge. Et ce n'est pas un de ceux-ci qui s'est imposé mais bien un jeune athlète du Smac, Thomas Florizonne dont les objectifs prioritaires se focalisent sur la piste, seul endroit véridique pour comparer les chronos. Récemment ce jeune étudiant a couru le 1500m en 4'05" et le mile en 4'32", ce qui signifie qu'il est sur la bonne voie.

Un bon pistier donc qui a fait la nique aux «spécialistes» des joggings, lesquels peuvent en tirer des conclusions.

Dès le start, Stéphan Muyldermans a répété son scénario victorieux, trois jours plus tôt à Petit-Waret, en imprimant son propre rythme. Mais le quatuor Mleczko, Lambert, Piron et Florizonne ne s'est pas laissé leurrer : après le 2e km, il reprenait le leader pour en débattre à l'aise dans la suite. Stéfan Lambert, deux fois 2e les années précédentes, vainqueur des dernières manches du challenge cette année, Flawinne et Belgrade, secoua alors le groupe mais Thomas Florizonne réagit immédiatement. Et à mi-course, le militaire jambois perdit de sa superbe ce dont le jeune athlète du Smac profita pour s'installer en tête. Lambert en difficulté, ce fut tout profit pour un Mleczko bien reposé après une quinzaine de vacances en France et qui a terminé sur un bon rythme. Muyldermans conserve la 4e place devant Mathieu Piron, ces deux coureurs convoitant jusqu'au bout une place sur le podium. Et derrière ce quintette majeur, Jacky Perpète fit toute la course en solitaire, maintenant un écart rassurant devant les poursuivants. Dans le premier quart des participants, Cécile Houbart a découvert ce parcours mi-route mi-sentiers boisés ce qui lui donne une première place des concurrentes féminines.