JOGGING ÉGHEZEE

Theunis prend sa revanche

Plus de 130 participants à cette quatrième édition courue sous un beau soleil et dans d'excellentes conditions pour le challenge Gauloise.

Si Denis Henin, «monsieur Gauloise qui s'est imposé lors des manches précédentes du challenge était bien au départ, d'autres candidats à la victoire, qui ne s'intéressent pas au challenge, se posaient d'emblée en favoris. Et plus particulièrement Rudy André et Gert Theunis qui avaient terminé dans cet ordre, pour les accessits, lors d'une récente épreuve du challenge hesbignon.

Deux favoris qui de suite donnaient le ton alors que Fabrice Étienne et Lhost se mettaient dans leurs foulées. Mais pas plus que 3 km, car le duel André-Theunis ne tolérait pas de spectateurs. La détermination de Gert Theunis s'exprimait sur sa figure et il n'avait de cesse que de soutenir un rythme élevé pour décramponner le vétéran condrusien. Si Lhost résistait à bonne distance, pour Étienne le rythme était trop rapide et il se fit remonter par Éric Brossard, isolé pendant toute l'épreuve.

Mais quid de Henin ? «Je n'ai pas les jambes aujourd'hui», clamait le Durnalien au passage du 4e km alors qu'il s'était fait distancer par le premier coureur local Éric Darte, rattrapé par Basilio. Le leader du challenge n'était que 10e après 5 km et, comme à son habitude, enlevait son maillot pour mieux respirer. Mais les jambes ?

Comme à Evrehailles, Denis retrouva son rythme dans la seconde partie de course pour prendre une 6e place inespérée.

Et il n'y a pas que Denis Henin pour être un bon finisseur, puisque Pascal Vanderveken pointé en 13e position au 5e km juste devant son chef d'unité, Patrick Lupcin, termina 9e après avoir laché David Castermane et repris son copain Mathieu Gerlache ainsi que le duo Durviaux et Mahia un peu présomptueux au début.

Francine Legrand longtemps seule, confirme qu'elle est la meilleure féminine régionale tandis que Virginie Soenen, première la veille à Petit-Waret, s'est prise au jeu alors qu'elle avait l'intention d'accomplir la distance tout à son aise. Quand la compétition vous tient...