NATATION BRYAN RYCKEMAN

«Réaliser la course de ma vie»

C'est le marathonien de nos nageurs : 10 km en eau libre seront au menu de Bryan Ryckeman, jeudi (3h). Et le gars est ambitieux!

P lus que sa stature complète, ce qui frappe, d'abord, c'est la largeur de ses épaules. Sûr, ce gars-là doit parfois avoir des soucis pour franchir certaines portes...

Ce qui épate, ensuite, c'est sa discipline : 10 km en eau libre 10.000 mètres et parfois contre du courant! Et encore, ce n'est (presque) rien à côté des travaux de Stakhanoviste qu'il s'impose à l'entraînement : 17 km par jour à certaines périodes, 100 bornes hebdomadaires, quand ce n'est pas plus. «Je passe six heures par jour en moyenne dans l'eau», dit-il.

Si son sport est relativement méconnu, le Brugeois rêve d'un jour le mettre sur le devant de la scène. Et pourquoi pas ici... Car si la plupart de nos (jeunes) nageurs étaient venus ici pour apprendre, ce ne sera pas le cas de Bryan Ryckeman, dans la nuit de mercredi à jeudi (3h). Pourtant cadet des participants avec ses 24 ans, lui est venu ici avec de grandes ambitions.

«J'ai fait 10e au Mondiaux 2008, 6e en 2007; si je peux terminer dans le Top 6 ou le Top 8, mes Jeux seront réussis» confie-t-il.

«Et encore, je pourrais accrocher un podium : il y a, certes, deux gars au-dessus du lot, mais je pense faire partie des dix candidats au podium. Mais le résultat dépend de tellement de choses. Des conditions du bassin (celui de l'aviron) par exemple : l'eau sera chaude et j'aurais préféré qu'elle soit plus froide; le plan d'eau est calme, je préfère des vagues en général. Mais j'attends énormément de ces Jeux. Je veux nager la meilleure course de ma vie».

Ryckeman pense aussi que la course olympique ne sera peut-être pas la plus difficile : «La course sera particulière car il y aura 25 participants, contre 50 à 70 dans les autres compétitions. Cela frottera donc moins au départ. Je vais essayer de figurer aux avant-postes après 7,5 km de course et garder le rythme dans le dernier quart».

Comme tout cela paraît simple dit comme ça...