Philippe Courard lance un appel à projets pour mieux intégrer les habitants permanents des campings, trop souvent isolés.

La Fondation Roi Baudouin et le ministre wallon des Affaires intérieures Philippe Courard ont lancé un appel à projets en faveur d'initiatives locales, favorisant la création de liens entre les personnes vivant de façon permanente dans des campings et les autres habitants de leur commune.

Cet appel à projets, baptisé «D'une rive à l'autre», est né d'une réflexion sur la nécessité de créer une plus grande mixité sociale au sein des communes concernées par ce phénomène, explique Christie Morrealle, conseillère au cabinet Courard.

Des projets pilotes ont déjà été lancés, avec des résultats très encourageants, ajoute-t-elle. Dans le cadre de l'un d'entre eux, des habitants d'un camping ont été associés à un atelier vidéo, organisé par l'ASBL «La Bande Large», à Esneux.

Un autre concernait un projet d'accueil extra-scolaire.

Le jury qui sera chargé de sélectionner les meilleurs projets accordera d'ailleurs une attention toute particulière à ceux qui s'adresseront aux enfants et aux adolescents, souligne Mme. Morrealle. «La situation est souvent particulièrement difficile pour les familles avec enfants, notamment en raison de l'exiguïté des logements», explique-t-elle.

L'effort lancé par la Fondation Roi Baudouin et le ministre s'inscrit à ce titre dans la même logique que le Plan en faveur de l'habitat permanent (HP), qui s'adressait «prioritairement aux familles avec enfants», ajoute la conseillère. Le Plan HP, qui devrait faire l'objet d'une évaluation d'ici la rentrée, vise au relogement et à l'intégration sociale des quelque 10 000 personnes qui, en Wallonie, vivent de façon permanente dans des campings ou des chalets de vacances.

Il permet aux habitants des campings de bénéficier d'aides spécifiques au relogement (allocation d'installation, garantie locative, soutien administratif,...) et aux associations et communes qui y souscrivent - une trentaine à ce jour - de bénéficier de financements spécifiques de la part de la région wallonne.