Du Kot-à-jeu aux soirées «jeux de société»

Même durant le blocus, le Kot-à-jeux (KAJ) continue de louer ses jeux de société aux étudiants, pour des pauses bien méritées.