D1 29e Journée: CS Bruges - Mons 0-0

Nouveau pas des Montois vers le maintien

Nouveau pas des Montois vers le maintien

(photo Belga)

Assistance: 7293.Arbitre: M. Saadouni.Cartes jaunes: Mirri, Hasi, Jay.Cartes rouges: 89e Jay (2 cj).CS BRUGES: Dantschotter, Portier, Hasi, Gombani, Viane, Boi, Serebrennikov, Sergeant (75e Vandenbussche), Snelders, De Smet, Nyoni.MONS: Herpoel, Pistone, Adriano, Dalmat, Ragued, Mirri, Zoko (54e Lukunku), Jay, Okkonen, Stolica (74e Nibombe), Dahmane.

La lutte pour le maintien est-elle relancée? En s'imposant dès vendredi soir à Gand, Saint-Trond est effectivement revenu à six unités de Dender (battu par Charleroi), mais également des Montois. Les Dragons ont toutefois engrangé un bon point dans l'antre d'un Cercle qui a réalisé une mauvaise opération dans la perspective d'une qualification pour la Coupe Uefa. D'autant que son voisin du Club son prochain adversaire s'est imposé à Zulte-Waregem et compte désormais quatre longueurs d'avance.

L'Albert ne doit cependant pas trop s'inquiéter pour son avenir en D1. Bien sûr, la roue du football peut parfois très vite tourner. Mais si Mons prend la mesure de Roulers le week-end prochain, il toucherait alors presque au but.

«Il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuée, rétorquait Herpoel au coup de sifflet final. La prudence reste de mise, même s'il est vrai que nous venons d'effectuer un nouveau grand pas en avant vers notre sauvetage».

À chacun sa mi-temps

Au cours d'une première période poussive, le Cercle n'a jamais justifié son statut de candidat européen face à un adversaire bien organisé et qui aurait sans doute mérité de mener au repos. Mais comme au Standard quinze jours plus tôt, Zoko, Dahmane et consorts ont oublié de concrétiser leurs possibilités.

Le spectacle n'a pas été beaucoup plus mirifique par la suite, même si les Brugeois ont parfois donné l'impression de vouloir appuyer sur l'accélérateur. En vain, puisque le préposé au marquoir n'a jamais dû intervenir tout au long de cette soirée tristounette à souhait.

«Au niveau de la mentalité affichée par mes hommes, de l'organisation générale et du résultat, je suis globalement satisfait, analysait Albert Cartier. Dans un contexte difficile, mon équipe a parfaitement su contenir un Cercle qui m'a une nouvelle fois impressionné et qui ne se retrouve pas par hasard si haut dans la hiérarchie. Il nous reste quatre unités à glaner pour sauver notre peau au sein de l'élite. Le plus vite sera le mieux.»

Mons voudra en tous cas être rassuré définitivement avant de se déplacer au Staaienveld, lors de l'avant-dernière journée. On devine dès lors toute l'importance de la visite de Roulers ce samedi au Tondreau.

+ Prolongez l’info dans Vers l’Avenir, L’Avenir, Le Jour, Le Courrier de ce lundi 7 avril.