D1 29 Journée : Standard - Mouscron (Dimanche 18h)

Dante: "On n'est pas bon en math"

Dante: "On n'est pas bon en math"

Dante, encore sous contrat pour un an, rêve de Champions League. (photo Belga)

Le Standard accueille Mouscron dimanche en début de soirée. Les Rouches doivent se méfier des Hurlus mais aussi des cartons.

Arbitre: M.Braamhaar.
STANDARD: Espinoza, Marcos, Onyewu, Dante, Mulemo, Fellaini, Goreux, Dufour, Witsel, Jovanovic, Mbokani. Devriendt, Toama, Dembéle, De Camargo, Fred, Ingrao, Villano.
Absents: Sarr, Dufer, Kabamba (blessés). Soubry, Papassarantis, Phibel (repris en Espoirs).
Menacés de suspension: Dante, Mulemo, Fellaini, Defour, De Camargo, Jovanovic.
MOUSCRON: Volders, Chantry, Van Gijseghem, Sapina, Vandooren, Walasiak (ou Teklak), Dugardein, Baseggio, Oussalah, Custovic, Tomou. Martin, Ouali, Assou-Ekotto, Toyes (?), Coto, Stoica, Sishuba, Deranja?, Ouali, Teklak ou Walasiak.
Absents: Berna (déchirure des ligaments croisés), Slovenciak (pas qualifié).
Menacés de suspension: Charlet, Dugardein, Custovic, Harbaoui, Baseggio en Sishuba..

Contrairement à ce que beaucoup pensent sans doute, c'est dans une académie Robert Louis-Dreyfus très calme que nous avons rencontré Dante. Alors que le Standard s'approche à grands pas d'un sacre qui le fuit depuis un quart de siècle, l'atmosphère reste étrangement sereine au Sart-Tilman.

«Bien sûr qu'on en parle entre nous de ce fameux titre, admet le sympathique Brésilien. On voit la fin de la compétition qui approche alors qu'on a quelques longueurs d'avance sur nos poursuivants mais, croyez-moi, on ne se dit pas que ça y est. Dans le groupe, je ne connais aucun gars qui soit fort en maths donc personne ne compte pour savoir quand ça pourrait arriver! Nous serons méfiants contre tous nos derniers adversaires à commencer par Mouscron ce week-end. C'est une équipe qui possède des joueurs expérimentés et des attaquants dangereux. Je pense notamment à Tomou ou à Custovic. On ne sait évidemment pas comment ils viendront jouer à Sclessin. Seront-ils hyperdéfensifs ou oseront-ils jouer le jeu? Au match aller, nous avions livré une excellente rencontre mais, malheureusement, nous n'étions revenus de là qu'avec un point. Maintenant, on s'en fout de la manière pourvu qu'on empoche les trois unités!»

Connaissant la grande méticulosité de Michel Preud'homme, on se doute que l'entraîneur liégeois a préparé ses hommes à plusieurs scénarios possibles.

«De fait, confirme Dante, je crois que nous sommes prêts à tout par rapport aux schémas que les Hurlus mettront en place pour tenter de nous surprendre. Le plus important, c'est notre capacité de reconversion en fonction du jeu adverse. Pour ma part, je vais retrouver ma place dans l'axe à côté d'Onyewu. Si je suis heureux de pouvoir jouer là où je suis persuadé que se situe ma meilleure position sur le terrain, je déplore néanmoins l'absence de Momo Sarr, c'est une grosse perte pour l'équipe. Car, particulièrement en ce moment, c'est d'abord au groupe qu'il faut penser plutôt que de privilégier son rôle personnel.»

Gare aux cartons

Une menace sérieuse qui plane sur les Rouches est celle des nombreux joueurs qui comptabilisent déjà deux cartons jaunes. Dante fait partie du lot.

«Bien sûr qu'on pense à ce paramètre quand on monte sur le terrain, explique-t-il. Mais, ici aussi, il faut privilégier l'aspect collectif. Il faut se montrer intelligent et ne pas prendre un carton stupide. Toutefois, si la nécessité l'exige, il faut se sacrifier et commettre la faute nécessaire, par exemple, pour ne pas prendre un but.»

Devenu une valeur sûre du Standard, le Brésilien pense évidemment aussi à son avenir. «Je n'ai pas trop envie de parler de cela pour le moment, s'excuse-t-il. Ce n'est pas le bon moment. Je veux simplement dire que je suis conscient de ma situation et que j'ai parfois l'impression que mes efforts ne sont pas assez reconnus. Je suis encore sous contrat pour une saison et le club dispose d'une option pour deux années supplémentaires. Le Standard est un club magnifique. J'ai des objectifs personnels d'un haut niveau. Je rêve de la Ligue des Champions mais aussi d'un grand championnat européen. On verra après la saison ce qu'il convient de faire. Je suppose que si le Standard reçoit une belle offre pour moi, il réfléchira.»