Rallye Sprint Marchin

Les Cosworth de Pâques

Le premier rallye sprint de l'année a connu un très beau succès malgré les conditions hivernales. Il a salué la victoire de Docquier et Gilles.

C'est un peu paradoxal, il a fallu attendre une des premières courses du printemps pour retrouver la neige. Celle-ci a agrémenté une course très bien organisée mais difficile où le parcours humide n'a jamais eu le temps de sécher.

Sur celui-ci, et malgré la présence de Mélissa Debackere et sa Toyota Corolla WRC, c'est Philippe Dewulf qui partait comme une flèche devant Patrick Ubaghs et Olivier Docquier. Mélissa partait à la faute mais ne tardait pas à se rattraper en deuxième boucle en améliorant le scratch de plus de 7 secondes. Cela lui permettait de remonter à la deuxième place. Mais elle abandonnait ensuite pour raisons personnelles en troisième boucle. Cette dernière était d'enfer puisque les premiers évoluaient sur une route complètement blanche et faisaient la trace pour les suivants.

Dans ces conditions, Ubaghs sortait sa Mitsubishi et c'est Stéphane Lucchese, pourtant parti de plus loin, qui faisait la très bonne opération en signant le scratch en division 4, celle des pneus racing. Docquier en profitait pour prendre la tête avec la Ford Escort Cosworth devant Philippe et sa Toyota Célica qui abandonnera sur la fin (transmission). Le podium était donc complété par la petite Renault de Lucchese et à nouveau une Escort, celle de Marcel Van Laarhoven.

La licenciée namuroise Christelle Famerée rejoignait quant à elle l'arrivée à une très belle 8e place générale.

Les Andennais en force

En pneus conventionnels, Francis Gilles a également bien été aidé par les quatre roues motrices de sa Ford. Son bon choix de pneus au plus fort des averses de neige lui offre une victoire méritée. Derrière, par contre, la bagarre était intense pour le podium.

Avant la fameuse troisième boucle blanche, Cédric Pirotte menait derrière Gilles même si Jean-Louis Leruth revenait très fort. Dans des temps similaires, Philippe Castremanne suivait de peu. Au troisième passage, c'est l'Andennais Louis Matthieu qui signait le scratch! Même s'il était avantagé par son numéro, la performance était belle, il était même plus vite que les D4 et cela lui permettait de remonter de cinq places.

Une quatrième place finale amplement méritée quand il reconfirmait avec un deuxième temps en dernière boucle. Philippe Castremanne étincelait également en reprenant la 2e place provisoire avant de ne lâcher face à Leruth dans la dernière boucle.

Derrière cette très belle lutte, un autre Andennais brillait. Jean-François Pintiaux terminait 5e en remportant sa classe, tout comme son frère Jean-Christophe en 11e position avec une voiture d'origine. Entre eux, Albert Denis faisait encore des exploits pour finir 7e et remporter la très disputée classe 5. Cédric Pirotte échouait finalement à la 10e place. Très belles performances également pour Mickaël Carpentier et Quentin Adam qui intègrent le top 15.

On notera les bons débuts de Pierre-Julien Kauffman (27e), d'Éric Matagne (45e), de René Demarteau (54e) et de Sylvain Van Heugen (58e), satisfaits d'être arrivés.