reportage

Luc Humblet perce en Allemagne

Luc Humblet réussit une très bonne saison à Aachen. Son équipe est championne à trois journées de la fin du championnat.

Luc Humblet est un coach réputé et bien connu dans notre région pour être passé notamment par les clubs de La Calamine, Saint-Vith et Hermalle. Ce professeur d'éducation physique en poste comme coach principal depuis janvier 2005 à Alemannia Aachen en Bundesliga 2 vient de réaliser une très bonne performance. À trois journées de la fin du championnat, son équipe a décroché le titre et évoluera l'année prochaine en Bundesliga 1.

Luc Humblet, j'imagine que cette saison s'est très bien passée avec le titre décroché. Cette première place était vraiment un objectif fixé par le club en début de saison?

Oui, tout à fait. J'avais demandé au club à mon arrivée d'avoir au moins deux ans pour travailler. La première année, nous terminons à une décevante septième place, l'année passée nous terminons troisième. Nous aurions pu monter mais le club n'a pas souhaité tenter l'expérience. Cette année, nous n'avons encore perdu qu'une fois à trois journées de la fin du championnat, ce qui n'est vraiment pas mal du tout. L'équipe a parfaitement tourné cette année.

Vous savez nous parler de ce club allemand qui draine à chaque match à domicile un nombre incroyable de spectateurs.

Nous sommes une des seules équipes qui comptent en moyenne à chaque match à domicile au moins 700 supporters. C'est une ambiance phénoménale. À cela s'ajoutent les conditions de travail qui sont très bonnes et très agréables. J'ai rarement connu ça dans les clubs où je suis passé. Les dirigeants me font entièrement confiance, c'est donc très motivant. Il faut savoir que ce club est une association dont fait partie également le club de football de deuxième division. Il y a plus de 10000 membres dans cette association.

Un petit mot sur nos deux régionales de l'équipe, Cécile Casin et Marjorie Pirenne.

Cécile Casin est une très bonne joueuse de DH en Belgique. Elle a notamment évolué à Tongres et à Lummen. C'est une joueuse universelle mais cette année elle évolue au quatre. C'est un pion majeur de l'équipe.

Marjorie Pirenne est une jeune qui en veut. Très sérieuse, il est agréable de travailler avec elle, il ne faut jamais répéter deux fois la même chose. Elle a un sens tactique énorme.