Agression et tir dans les bus de la STIB et De Lijn

(photo Belga)

Une nouvelle agression s'est produite jeudi soir dans un bus de la STIB à Anderlecht. Tandis qu'un bus De Lijn a essuié un tir à Dilbeek. Les chauffeurs sont en  grève.

Les conducteurs de bus de la société flamande de transport en commun De Lijn à Dilbeek ont arrêté le travail vendredi matin. Ils protestent à la suite d'une agression visant un bus jeudi soir, qui a été la cible d'un coup de feu, rapporte la rédaction de la VRT.

De graves perturbations du service de bus sont prévues à Dilbeek, Meerbeek, Alsemberg et Zaventem. La CGSP s'attend à ce que le mouvement s'étende dans le courant de la journée.

Autre agression

L'incident s'est produit jeudi à 21h13, Place du Conseil à Anderlecht, dans un bus de la ligne 46. Un individu qui se trouvait à bord du bus a eu une altercation avec le chauffeur, altercation qui a dégénéré.

L'individu s'est alors saisi d'une barre de fer et a commencé à détruire le poste de conduite et le pare-brise. Le chauffeur du bus a pu s'enfuir après avoir prévenu la police et le service de sécurité de la STIB grâce à un bouton d'alarme silencieux.

La police et le service de sécurité de la STIB sont très rapidement arrivés sur les lieux alors que l'homme s'enfuyait. Il a été appréhendé et est actuellement interrogé par les forces de l'ordre, a indiqué Jean-Pierre Alvin.

Le conducteur du bus n'a pas été blessé mais est choqué.

Avec Belga

Nos dernières videos