Football en salle Championnat d'Europe

Faire mieux qu'en Argentine

Jusqu'au 24 mars, la Belgique accueille l'Euro de football en salle. Notre équipe nationale peut envisager les demi-finales.

Pendant cinq jours, les huit meilleures nations européennes s'affrontent tantôt en Flandre (Lierre et Houthalen), tantôt en Wallonie (Andenne, Haine-Saint-Pierre et Soumagne).

Hier soir, à Houthalen-Helchteren (Limbourg), la cérémonie d'ouverture était suivie des quatre premières rencontres. Dans les matches inauguraux, la Russie, championne d'Europe en titre, affrontait la Tchéquie (poule A) et la Norvège était opposée à l'Ukraine. Dans la poule B, la France défiait la Biélorussie.

Emmenée par son capitaine namurois Gaëtan Beaudot, la Belgique (poule B), dont une place en demi-finale est plus qu'envisageable après son quart de finale argentin lors de la coupe du monde AMF 2007, débutait son tournoi face à Israël. Elle le poursuit contre la France ce vendredi soir (19 h) à Haine-Saint Paul, avant de disputer son dernier match de poule à Andenne samedi soir (21 h) contre la Biélorussie.

En Belgique : une joie

et des contraintes

Comment un tournoi de cette ampleur a-t-il pu poser le pied en Belgique ? Quels sont les soucis rencontrés par les organisateurs, leurs attentes ? Quelques éléments de réponse avec Pascal Degée, Andennais de souche, entraîneur de l'Inter Namêche, co-organisateur de l'événement, respecté dans le milieu du football en salle et reconnu par les autorités communales.

«Confiée il y a un an, l'organisation du championnat d'Europe s'inscrit dans une volonté de fêter les quarante ans de football en salle au niveau national et les trente ans au niveau francophone. Le plus difficile, dans une telle démarche, est de trouver des sponsors et de régler au mieux le séjour en Belgique des participants. Le championnat doit être une vitrine pour nos sportifs, inscrits dans notre fédération et dans les autres, une vitrine au niveau politique et des médias.

» Mon souhait est qu'il y ait de l'ambiance et du spectacle pendant les matches. Il serait vraiment dommage pour les amateurs de sport de passer à côté d'un tel événement, rare chez nous.»

Noyau et planning

Sous la houlette de Roger Van Haeren, la délégation belge se compose de Guy Aga (R. Koersel, 1 Nat.), Gaëtan Beaudot (Embourg, 2 Nat. B), Timmy Brepoels (Hoeselt, 1 Nat.), Bilal El Hafid (A. Schepdaal, 1 Nat.), Bilal El Merboh (Lierse SK, 1 Nat.), Yves Heremans (A. Schepdaal, 1 Nat.), Mario Hoste (R. Koersel, 1 Nat.), Daniel Ofori (Rekem, 1 Nat.), Davy Peeters (Bourg-léopold, 1 Nat.), Kenny Sergeant (A. Schepdaal, 1 Nat.), Smail Talbi (A. Schepdaal, 1 Nat.), Kevin Touillaux (Tavigny, 2 Nat. B), Olivier Verhanneman (Hoboken, 1 Nat.) et Kurt Vermeiren (Hoboken 1 Nat.).

La journée de samedi se déroule au complexe sportif d'Andenne avec des matches de sélection ainsi que Tchéquie - Norvège et Belgique - Biélorussie.

Prévues à 15 h, 17 h, 19 h et 21 h, les demi-finales se dérouleront le dimanche 23 mars à Hoboken (Anvers), l'ensemble des matches de classement et les finales, au complexe sportif Ethias à Liège.

Prévente au café «Le Barcelone» à Andenne, 085/84 32 68. Dernières informations sur www.fesnamur.be

Nos dernières videos