Dernière ligne… sinueuse

La passation de pouvoir entre Verhofstadt et Leterme est toujours prévue pour jeudi. (photo Belga)

L’optimisme de rigueur lundi en début de soirée s’est effrité peu à peu au fil des heures. La dernière ligne droite des négociations devant aboutir à la formation du gouvernement définitif est plus sinueuse qu’annoncée…

Une conférence de presse était annoncée pour 23h, elle a été annulée. Signe de crispations autour de la table d’Yves Letreme? Peut-être. Toujours est-il que si les délégations cdH, MR, PS, CD&V et Open VLD se sont entendues sur la fiscalité et le social en début de soirée, les dossiers Justice et Immigration s’avèrent plus épineux.

Sauf revirement de situation, le texte sur lequel planche les négociateurs devrait aboutir ce mardi en courant de journée voire de soirée. Les cinq partis officialiseront ensuite, si tout va bien, leur participation au gouvernement Leterme Ier mercredi lors de leur congrès respectifs.

200.000 emplois?

Entretemps, le quotidien flamand De Morgen a publié sur son site internet une note de 48 pages qui devrait ressembler à la déclaration gouvernementale. Il en ressort notamment que, comme Guy Verhofstadt l’avait fait en 2003, Yves Leterme promet… la création de 200.000 emplois dans les trois ans à venir. On devrait savoir ce qu'il en est plus concrètement dans les prochaines heures.

B.DAR.

Nos dernières videos