Leterme Ier: compromis sur le fiscal et le social

(photo Reuters)

Les négociations pour la formation du gouvernement "définitif" seraient en train d’aboutir. Un accord a été trouvé sur le fiscal et le social. Reste la Justice et l'Immigration.

Le texte de l'accord sur lequel planchent les négociateurs chargés de la formation du gouvernement Leterme I prévoit la définition d'un cadre annonciateur d'une revalorisation des pensions au-delà de la liaison au bien-être et une augmentation des salaires minimum et des bas et moyens revenus via la fiscalité.

Il est également prévu que les allocations familiales ainsi que d'autres allocations soient relevées. Une batterie de mesures est notamment énoncée au bénéfice des personnes handicapées. En vue d'augmenter les pensions au-delà de la liaison au bien-être, il est prévu de revoir les modalités de calcul pour les pensions de demain, a-t-on indiqué à bonne source. L'objectif est de diminuer le différentiel entre les pensions des travailleurs et leurs derniers salaires.

Par ailleurs, la déclaration devrait prévoir une augmentation des salaires. Une discussion sera engagée avec les partenaires sociaux sur une revalorisation du salaire minimum.

En outre, des mesures fiscales devront permettre d'augmenter le pouvoir d'achat, en particulier pour les bas et moyens revenus. Un accord serait intervenu pour baisser les impôts via un relèvement de la quotité de revenus exemptés d'impôts.

Après une interruption de séance lundi soir consécutive à la finalisation du dossier fiscal et social, les négociateurs se sont remis à la tâche sur les chapitres justice, immigration et fonction publique. La fumée blanche devrait sortir en fin de soirée ou en début de nuit, c'est selon.

Avec Belga

Nos dernières videos