belges à l'étranger

Van Buyten : «Pas assez investis»

Battu mercredi par Anderlecht , le Bayern a subi sa 2 e défaite en Bundesliga sur le terrain de Cottbus. Le signe d'un malaise latent?

Et si Anderlecht n'avait fait que mettre le doigt sur un malaise latent au Bayern? Déjà battus par les Bruxellois mercredi, les Bavarois ont subi, samedi, une étonnante deuxième défaite en Bundesliga sur la pelouse de la lanterne rouge, l'Energie Cottbus. Hambourg, qui s'est imposé face à Dortmund et qui a vu le retour aux affaires de Vincent Kompany durant la dernière demi-heure, revient à 5 points tandis que le Werder Brême, son plus proche poursuivant, n'a pas su en profiter dimanche, subissant un nouveau revers à domicile, contre Wolfsburg.

S'étant volontairement privé des services de Martin Demichelis, qui ne souhaitait plus évoluer en tant que médian défensif, Ottmar Hitzfeld avait pourtant aligné son équipe type, qui était toujours privée des services de van Bommel, suspendu. Rarement en verve, menée de deux buts qu'avait inscrits Branko Jelic avant la pause, le Bayern manqua aussi la conversion d'un penalty par Franck Ribéry, alors que le score n'était que de 1-0. Par la suite, il ne parvint jamais à faire honneur à son statut de leader de la Bundesliga et rentra chez lui avec une nouvelle défaite dans les bagages. Une défaite qui ne remet encore rien en cause pour le titre mais qui interpelle. «Nous n'avons tout simplement pas été bons aujourd'hui», regrettait Daniel Van Buyten sur le site officiel du club, après avoir une nouvelle fois disputé toute la rencontre au sein de l'axe défensif. «Nous n'avons pas été assez agressifs, notre circulation de balle était bien trop lente et nous n'avons pas pu trouver les espaces. Cottbus s'est contenté de nous attendre et de nous faire mal en contre-attaque. Notre première mi-temps fut sans doute la plus mauvaise de notre saison. Tout le monde veut battre le Bayern et donc c'était une erreur de penser que ce serait facile aujourd'hui. Au contraire des joueurs de Cottbus, nous ne nous sommes sans doute pas assez investis dans la rencontre». Les Munichois n'auront toutefois pas le temps de tergiverser. Mercredi, dans leur Allianz Arena, ils accueilleront Wolfsburg en demi-finale de Coupe d'Allemagne.

Nos dernières videos