Un pied mauve sur le podium

(photo Belga)

Voici donc les Mauves qui reviennent. Inexorablement. Comme ils l'espéraient encore plus qu'ils ne l'avaient prédit. Après avoir dépassé le Germinal Beerschot une semaine auparavant, Anderlecht s'attaque au Cercle.

Anderlecht Roulers  5 0

Arbitre : M. Flament.

Cartes jaunes : Thompson, Pieroni, Mirvic.

Buts : Hassan (1-0, 14e), Boussoufa (2-0, 17e), Biglia (3-0, 37e), Pieroni (5-0, 55e et 87e).

ANDERLECHT : Schollen, Gillet, De Man, Juhasz, Deschacht, Vlcek, Hassan (69e Iakovenko ; 76e Frutos), Van Damme (58e Goor), Boussoufa, Pieroni.

ROULERS : Sierens, Oliseh, Vaesen (84e Akgül), El Araichi (71e Soarez), Mirvic (81e Kalulika), De Vleeschauwer, Vanderaeghe, Smits, Thompson, Tanghe, Dissa.

 Ce dernier, qui n'a pu faire mieux qu'un nul blanc samedi soir, voit les Bruxellois revenir à sa hauteur (à égalité de points et de victoires). À la troisième place, celle qui délivre le premier ticket pour la Coupe UEFA.

Hier en début de soirée, l'équipe d'Ariel Jacobs a laminé des Roulariens qui, pourtant, étaient allés chercher quelques gros matches nuls « away », cette saison, notamment sur la pelouse de Gand, du Standard ou de Genk. Mais les Flandriens, relativement sécurisés au niveau du maintien (sept points d'avance sur Saint-Trond), ne sont sans doute plus dans un état d'esprit de bétonneur, malgré une disposition très prudente.

Celle-ci ne leur a d'ailleurs pas été d'un grand secours. Profitant des largesses adverses et revigoré par son succès à Munich, le Sporting a très rapidement écarté tout risque d'accident. Avec un Ahmed Hassan vraiment bien dans ses pompes, qu'elles soient dorées ou pas, qui n'a mis qu'un quart d'heure à trouver l'ouverture. L'Égyptien était à la bonne place pour faire fructifier un centre tendu de Pieroni, repoussé par Sierens. L'ancien Mouscronnois était encore à l'assist sur le second but. Sa passe en profondeur était parfaitement exploitée par Mbark Boussoufa qui gagnait son duel avec le gardien roularien. Même Lucas Biglia, participait à la fête offensive en récupérant un ballon perdu pour le balancer, de toutes ses forces, dans la lucarne du portier de Roulers. À la mi-temps, Anderlecht pouvait déjà songer à sa demi-finale de Coupe aller, mercredi, face au Germinal Beerschot. Ce qui ne l'empêcha pas d'avoir le bon goût de rester assez concerné. La preuve par ce but de Pieroni, bénéficiant d'une montée en ligne intelligente de Juhasz. Finalement, le seul mauvais tour que le sort jouait aux Mauves était cette blessure de Iakovenko, quelques minutes après sa montée au jeu. Du coup, Frutos, absent des terrains depuis le 30 novembre, pouvait précipiter d'un rien son retour aux affaires. Le temps de se faire un peu les jambes et de délivrer une passe décisive à Pieroni pour le 5-0.

Prolongez l'info dans L'Avenir, Le Jour, Le Courrier de ce lundi 17 mars

Nos dernières videos