Le gouvernement italien pourrait encore y faire obstacle, mais c'est peu probable : Alitalia, la compagnie nationale va s'unir à Air France-KLM

L 'union n'est pas vraiment un mariage d'amour, mais elle se nouera quand même : Alitalia, la compagnie aérienne italienne, en pleine dérive financière, a accepté l'offre de reprise qui lui avait été présentée par le groupe Air France-KLM. Un «oui douloureux», pour la presse italienne : la compagnie franco-hollandaise propose en effet un échange de 100 % des actions d'Alitalia, sur une base de 160 actions Alitalia contre une action Air France. Cet échange ne valorise l'action d'Alitalia, encore cotée à 0,53 eurovendredi, qu'à un peu moins de 10 centimes d'euros.

De plus, l'offre prévoit aussi quelque 1600 suppressions d'emploi sur environ 11000 postes. Mais, de l'avis général, Alitalia, au bord du gouffre financier, n'a pas vraiment le choix. Ce lundi, le gouvernement italien de Romano Prodi, en affaires courantes après sa démission en janvier, se prononcera sur l'offre d'Air France-KLM, mais il laissera la concrétisation de cette décision au gouvernement, issu des prochaines législatives des 13 et 14 avril. On voit toutefois mal les pouvoirs publics italiens faire obstacle à la fusion, eux qui ont injecté depuis 15 ans quelque 4,3 milliards d'euros pour maintenir leur compagnie à flots. En vain.

Pour Air France-KLM, l'opération permettra de renforcer un groupe qui se présente comme le leader mondial, en termes de trafic international de passagers 73,5 millions de voyageurs transportés l'an dernier et le deuxième pour l'activité cargo.

Né du mariage en mai 2004 des compagnies nationales française et néerlandaise, le groupe est organisé autour d'une société holding comportant deux filiales : Air France et KLM. Il emploie de plus de 103000 personnes, et disposait au 30 septembre d'une flotte de 582 avions, desservant 240 destinations.

Le 17 octobre, il a signé avec Delta un accord portant sur le partage des recettes et des coûts de leurs lignes transatlantiques. La société commune sera mise en place en avril prochain.

Nos dernières videos