Sondage: le MR reste premier parti wallon

(photo Reuters)

Selon le dernier sondage en vigueur, le MR reste en tête en Wallonie et à Bruxelles. Le PS continue de baisser en Wallonie mais enregistre un statu quo à Bruxelles. Ecolo et le cdH continuent à monter tant en Wallonie qu'à Bruxelles.

Les résultats pour la Wallonie indiquent que le MR reste le premier parti avec 29pc des intentions de vote soit +0,1pc par rapport au sondage de décembre et -2,2pc par rapport aux élections de juin dernier. Le MR avait alors recueilli 31,2pc des votes.

Le PS reste le deuxième parti avec 27pc des intentions de vote soit 0,4pc de moins que lors du sondage de décembre et -2,5 pc par rapport aux élections de juin. Le PS avait alors réalisé 29,5pc.

Le cdH et Ecolo continuent de monter. Le cdH est crédité de 18,5pc des intentions de votes soit une croissance de 2,7pc par rapport aux élections de juin (15,8pc) et 0,3 de plus que lors du sondage de décembre dernier. Ecolo est crédité de 15,3pc des intentions de vote, contre 14,8 pc en décembre dernier, soit 2,5pc de plus que lors des élections de juin lorsque Ecolo avait recueilli 12,8pc des suffrages.

Enfin, le Front National passe à 5,2pc des intentions de vote contre 5,5pc en décembre dernier et 5,6 pc des suffrages en juin dernier.

Dans la Région de Bruxelles-capitale, le MR reste en tête avec 29,2pc des intentions de vote soit -2,6pc par rapport au sondage de décembre (31,8) et -2,8 pc par rapport aux élections de juin (32pc).

Il est suivi du PS qui est crédité de 19,6pc des intentions de vote, un statu quo par rapport à décembre et -1,9pc par rapport aux élections de juin (21,5).

Le cdH continue sa montée aussi à Bruxelles en passant de 15,4pc en juin dernier à 15,7 des intentions de vote en décembre pour arriver à 17,1 pc en mars 2008, soit +1,7pc par rapport aux élections.

Ecolo est passé de 13,9 pc aux élections de juin à 14,5pc des intentions de vote en décembre dernier et à 15,9pc des intentions de votes en mars 2008 soit +2pc par rapport aux élections.

Parmi les partis flamands à Bruxelles, Open Vld reste le premier avec 3,1 pc des intentions de vote, suivi du Vlaams Belang (2,6pc), Lijst Dedecker (1,8pc), sp.a/Spirit (1,7pc) et CD&V/N-VA (1,4pc).

Le Front National est crédité de 2,8pc des intentions de vote (2,9pc des suffrages en juin).

Enfin, en Flandre, le CD&V/N-VA reste en tête avec 29,2pc des intentions de vote mais se tasse par rapport aux élections (29,6pc) soit -0,4pc. Lors du sondage de décembre, on constatait déjà un premier tassement avec -0,2pc).

Selon ce sondage, le Vlaams Belang reste le deuxième parti en Flandre avec 18,9pc des intentions de votes contre 19pc des suffrages en juin dernier.

L'Open Vld est crédité de 18,4pc des intentions de vote contre 19,5pc en décembre (-0,1) et 18,8pc des suffrages en juin dernier (-0,4pc).

Le sp.a/Spirit arrive en quatrième position avec 16,9 pc des intentions de votes contre 16,3pc des suffrages en juin (+0,6pc).

Lijst Dedecker recueillerait 8,2pc des intentions de vote contre 6,5pc des suffrages en juin (+1,7pc).

Groen! passe de 6,3 aux élections de juin à 5,4pc lors du sondage de décembre et à 6,1pc lors de ce sondage.

En terme de popularité, la président du cdH Joëlle Milquet est classée 3e en Wallonie (32 points, -1) et à Bruxelles (34 points, +1) chaque fois derrière le premier ministre sortant Guy Verhofstadt et le vice-premier ministre et président du MR Didier Reynders.

Guy Verhofstadt reste premier en Wallonie et à Bruxelles. Il gagne des points en Wallonie (40, +4) mais en perd à Bruxelles (35, -11).

Didier Reynders est chaque fois deuxième. En Wallonie avec 32 points (-1) et 35 à Bruxelles (+1).

En Flandre, le futur premier ministre CD&V Yves Leterme arrive en tête (48, +2) suivi de Guy Verhofstadt (44, -4).

Jean-Marie Dedecker est troisième avec 31 points (+1).

Le président du PS Elio Di Rupo disparaît du trio de tête tant en Wallonie qu'à Bruxelles.

Ce sondage a été réalisé par internet auprès d'un échantillon de 2.000 Belges de 18 ans et plus. La marge d'erreur est de 2,25pc.

Le résultat de ce sondage est fort différent de celui publié vendredi et réalisé pour la VRT et le quotidien De Standaard. Selon ce sondage, le cartel CD&V/N-VA continue sa progression mais cette dernière serait surtout due à la N-VA, le Vlaams Belang serait en net recul et l'Open Vld se redresserait, redevenant 2e parti avec 20,7pc des intentions de vote.

Toujours d'après cet autre sondage, le premier ministre sortant Guy Verhofstadt était toujours (51%) plus populaire que son successeur annoncé Yves Leterme (48%).

Avec Belga

Nos dernières videos