BASKET-BALL Division 1 nationale dames

D. Namur : ticket pour la finale

À la faveur d'un succès face au Novia Namur, D. Namur a décroché son ticket pour la finale des play-off. Avec l'avantage du terrain ?

Si l'on excepte cette défaite contre Waregem au premier tour, il est très difficile de venir s'imposer sur le parquet saint-servaitois. Le Novia Namur, la dernière victime, en a fait les frais, vendredi soir (72-49). De cette façon, les Jaune et Noir se sont inscrites inéluctablement en finale des play-off. Il leur reste à connaître l'adversaire d'entre Boom et Waregem, les Flandriennes l'ayant emporté près d'Anvers (56-63).

Engluées dans un profond mutisme à notre égard, elles ont ainsi été privées de nous dire qu'elles se sont d'abord imposées grâce à un physique prépondérant et, à nouveau face aux pivots du Novia, une présence efficace au rebond. En limitant les ailes, c'est-à-dire Dubuc et Caers, elles ont profité de belles transitions offensives pour asseoir rapidement leur succès, bien plus aisé que dimanche passé sur les hauteurs de Bouge.

Le président du Novia, Olivier Trips, cachait difficilement un certain agacement quant au climat dans lequel la rencontre s'est déroulée. « Nos filles n'ont pas reproduit la prestation de la semaine dernière et nous devons le regretter. Il y avait entre les deux équipes une tension comme je ne l'avais jamais ressentie. Je suis très déçu surtout de cette ambiance électrique » qui s'est d'ailleurs traduite par quelques invectives entre les coaches. Et comme la télévision locale avait décidé de faire sa promo dans ce match uniquement avec l'équipe de D. Namur, je peux vous dire que ce n'était vraiment pas une bonne soirée. »

Comme soulagé d'en avoir fini avec les derbys, cette saison, le président Trips savait, comme son coach nous l'avait laissé entendre, qu'il ne fallait pas tabler sur une victoire à Saint-Servais. « Il nous reste deux matches pour arriver à une victoire en play-off qui est notre objectif. Mais après cette dernière rencontre, cela me paraît assez difficile même si notre groupe est soudé et que, vendredi, les stats de Nicolae ne sont pas si mauvaises. » Pourtant, le Novia peut toujours y croire.