article abonné offert

Football Division II

Occases manquées, arbitres blâmés Virton Tirlemont 0 1

Cette saison, les affrontements avec Tirlemont n'auront décidément pas réussi aux Virtonais et encore moins à leur entraîneur. Renvoyé de la zone neutre avant le terme de la partie à l'aller - où Bartholome avait été exclu sévèrement et Godart sanctionné d'un penalty léger - , Sébastien Grandjean a cette fois écopé d'un rapport pour son attitude à la rentrée aux vestiaires. Fâché, et c'est un euphémisme, sur le trio arbitral, le coach virtonais était loin d'avoir avalé la pilule à l'heure de commenter la rencontre. Si les mots, durs, excessifs sans doute, qu'il a prononcés pour qualifier la prestation dudit trio - «arbitrage tendancieux», «un scandale», «mes joueurs se sont fait spolier par l'arbitre», «une honte», «il y en a qui se font pendre pour moins que ça» - peuvent être mis sur le compte d'une énorme frustration, ils n'étaient pas non plus totalement dénués de fondement. Outre les fautes à répétition sur Koita dont on vous parle par ailleurs et l'attitude jugée provocatrice d'un des assistants-arbitres, Grandjean retenait surtout une phase cruciale : «On réclame un changement, mon intention étant de faire entrer Dupuis à la place de Nicot parce qu'on avait du mal à se replacer dans le milieu. Le juge de ligne nous voit et nous ignore. On nous refuse ce changement pendant 2 ou 3 minutes jusqu'à ce contre qui amène le penalty. Avec le remplacement, c'est justement ce genre de situation que je voulais éviter. Et le pire, c'est qu'après le but, le juge de ligne vient nous demander si on fait ce changement ou pas. Si ça, ce n'est pas de la provocation...»