La prochaine édition de la manifestation littéraire se tiendra du jeudi 5 au lundi 9 mars, soit décalée d'un jour par rapport aux précédentes.

Les organisateurs de la Foire du Livre de Bruxelles sont satisfaits : 70 000 visiteurs sur cinq jours. Les initiatives de cette 38e édition ont été des succès : l'Espace Jeunesse a fait le plein, de même que la Nuit de la Poésie, qui a drainé quelque 400 noctambules (dont quarante jusqu'à 2 heures du matin). Sans oublier l'élaboration en direct, par Franck Pé et Philippe Bonifay, d'une fresque géante inspirée de leur BD Zoo, l'atelier d'écriture ou la Fabrique de fanzines qui a permis à des dizaines d'amateurs de réaliser des petits albums sous la direction de dessinateurs venus de Genève.

Le thème choisi cette année - «Les mots en colère» a été très porteur. Les trois espaces-rencontres, théâtres quasi permanents de débats variés et passionnants, ont ainsi attiré un public intéressé et attentif. La Foire a confirmé qu'elle était davantage qu'une immense librairie - même si énormément de livres ont été vendus.

Elle a également vu, comme chaque année, de longues files d'aficionados s'étirer devant des auteurs dédicaçant leurs ouvrages. On regrettera seulement l'absence de Dupuis, Lombard et Dargaud dont quelques parutions récentes étaient réunies sur un stand intitulé «Multi BD».

Après des années d'errance au Palais des Congrès ou aux Pyramides, cet événement littéraire majeur de notre Communauté confirme donc qu'elle a vraiment trouvé sa place dans les anciens magasins de Tour & Taxis où il revenait pour la troisième fois.M.P.