Nette victoire des socialistes de Zapatero

(photo Reuters)

VIDEO| Les socialistes emmenés par José Luis Rodriguez Zapatero ont nettement gagné les législatives face aux conservateurs de Mariano Rajoy

Les socialistes de José Luis Rodriguez Zapatero le revendiquent : ils ont nettement gagné les législatives en Espagne face aux conservateurs de Mariano Rajoy. Le numéro deux du Parti Socialiste José Blanco l'a affirmé lors d'une déclaration lue au siège du PSOE à Madrid : «Nous pouvons affirmer clairement que le Parti socialiste a gagné les élections», a-t-il déclaré. «Le PSOE va augmenter sa présence parlementaire. C'est une grande victoire de tous les citoyens.»

Le Parti socialiste du chef du gouvernement sortant obtiendrait 46,71 % des voix et 173 députés (sur un total de 350) contre 42,59 % des voix et 164 sièges aux élections de 2004, selon ces premiers résultats portant sur 9,74 % des bulletins dépouillés.

Les conservateurs du Parti Populaire (PP), le principal parti d'opposition, obtiendrait 36,12 % des voix et 136 sièges contre 37,71 % et 148 députés en 2004.

«Victoire de la démocratie»

Ce scrutin, endeuillé par l'assassinat d'un ancien élu socialiste au Pays Basque attribué à l'organisation séparatiste basque ETA, a été marqué par une participation élevée, estimée à près de 73 % contre 75,66 % pour les précédentes législatives de mars 2004.

Outre la droite, les grands perdants de ces élections seraient les écolo-communistes d'Izquierda Unida (IU), qui reculeraient de 5 à 3 députés, et les indépendantistes catalans de gauche d'ERC, qui s'effondreraient, passant de 8 à 3 députés.

Ces deux partis étaient les alliés parlementaires stables du gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero au cours de la législature écoulée.

Les nationalistes catalans CiU (centre droit) perdraient un député (9 contre 10 en 2004). Au Pays Basque les nationalistes du PNV (centre droit) perdraient également un député (6 contre 7).

Le parti socialiste espagnol (PSOE) a bien entendu jugé de manière «très positive» ces premiers résultats. «Tous les sondages diffusés indiquent une victoire du Parti socialiste, le premier parti en nombre de votes et en nombre de sièges», avait déjà déclaré, depuis le siège du Parti socialiste à Madrid, José Blanco, secrétaire à l'organisation du PSOE, peu après 20h00 (19 h 00 GMT).

«Le scrutin s'est déroulé en toute normalité, le premier vainqueur a été la démocratie», a-t-il ajouté, soulignant la participation importante à ce scrutin.

Plus tard dans la soirée, José Blanco supposait «le rejet de la stratégie politique de crispation et de manque de loyauté» de l'opposition conservatrice ces quatre dernières années et «une nouvelle victoire de la démocratie».