Pakistan: libéré après 35 ans dans le couloir de la mort

Pakistan: libéré après 35 ans dans le couloir de la mort

(photo Belga)

Le Pakistan a remis en liberté lundi un Indien condamné à mort et en prison depuis 35 ans pour espionnage.

"Kashmir Singh a été remis en liberté", a déclaré Bashir Ahmed, directeur adjoint de la prison de Kot Lakhpat, à Lahore, où était enfermé le détenu.

Kashmir Singh doit regagner l'Inde mardi, après avoir été reçu par le ministre pakistanais des Droits de l'Homme, Ansar Burney, qui dit avoir récemment découvert son existence.

Le président Pervez Musharraf l'a gracié à la demande de M. Burney, parce qu'il souffrait d'une "maladie mentale".

Il avait été arrêté en 1973 et condamné à mort par un tribunal militaire pour espionnage au profit de l'Inde, le grand voisin et "frère-ennemi" du Pakistan.

Les deux puissances militaires nucléaires se sont fait la guerre à trois reprises depuis leur création en 1947, consécutive à l'indépendance et la partition dramatique de l'Inde britannique. New Delhi et Islamabad ont entamé en 2004 un laborieux processus de normalisation de leurs relations et ont récemment échangé des prisonniers, essentiellement des pêcheurs arrêtés dans leurs eaux territoriales respectives.

Avec Belga