Les panneaux SMOG en Wallonie dès le 1er mai

(photo Belga)

Dès le 1er mai, 330 panneaux SMOG seront installés sur les autoroutes wallonnes. Lorsqu'ils seront dépliés, ils imposeront aux automobilistes une vitesse maximale de 90 kilomètres/heure.

Les panneaux seront installés après chaque échangeur dans les zones de Liège, Charleroi, Mons et Tournai, là où les pics de pollution sont les plus élevés. Ils seront conformes à la signalisation du code de la route, a précisé le ministre de l'Equipement Michel Daerden.

Ces panneaux seront composés d'un signal de danger A51, complété par la mention "SMOG", et d'un panneau C43 de limitation de vitesse.

En cas de qualité de l'air satisfaisante, le panneau sera replié sur lui-même, dans le sens de la hauteur. Il sera déplié par six équipes envoyées sur le terrain lorsque la cellule interrégionale de surveillance de la qualité de l'air (Céline) estimera que le seuil d'alerte est atteint.

La vitesse sur autoroute sera alors limitée à 90 kilomètres/heure, sous peine de verbalisation. L'opération d'ouverture des panneaux durera 3 heures. Les manoeuvres d'ouverture et de fermeture coûteront 25.000 euros. Chaque panneau aura un coût de 500 euros, ce qui représente un budget de 165.000 euros pour la fabrication et la pose.

La signalisation sera couverte par un arrêté ministériel en cours de préparation à l'administration, a conclu Michel Daerden.

Avec Belga