Février exceptionnellement ensoleillé

Les Belges sont nombreux à en avoir profité, comme ici à Anvers. (photo Belga)

125 heures d'ensoleillement et 6,1 degrés en moyenne : février 2008 aura été particulièrement chaud. L'Institut Reoyal de Météorologie a fait le bilan et remarque également des températures maximales anormalement élevées.

+ Le 12 févier, on parlait déjà de mois "anormalement ensoleillé"

Selon le relevé climatologique de l'IRM, la durée de l'ensoleillement a été de 125 heures et 40 minutes. Ce qui est qualifié d'exceptionnel. Ce terme est utilisé par l'IRM pour un phénomène qui se produit ou est dépassé une fois sur une période de 30 ans. Alors que la valeur normale est de 73 heures, le record date de 1975 avec une durée d'ensoleillement de 155 heures.

La température maximale moyenne, 10,3 degrés, est qualifiée de "très anormalement élevée". Un terme utilisé pour un phénomène qui se produit ou est dépassé sur une période de dix ans. La valeur normale pour le mois de février est de 6,2 degrés. Quant à la température moyenne, de 6,1 degrés, elle est qualifiée d'anormale (atteinte une fois ou dépassée sur une période de six ans), la normale étant de 3,5 degrés. La température minimale moyenne, de 1,8 degré, a été "normale".

Sont également qualifiées d'anormales les 11 jours de précipitations, la normale étant de 16 jours, et la pression atmosphérique de 1025,0 hPa. Les précipitations ont atteint au total 35,4 mm, une situation "normale" pour le mois de février.

Uccle, où est basé l'IRM, n'a enregistré aucune chute de neige alors que les statistiques affichent 5,9 jours pour février. Cette situation ne donne cependant pas lieu à qualification par l'IRM.

Avec Belga