DIVISION 1 régionale

Mazy poursuit sa marche en avant Mazy-Spy IATA 64 57

16-10, 14-14, 16-15, 18-18.

MAZY-SPY : Beca 14, Carpene 2, Schneider, Dekaise 14, Clause 5, Genicot 2, Delire 5 (1x3), Pierman 3 (1x3), Rowet 10, Thimister 7.

IATA : Mesureur 9 (3x3), J. Prinsen 4, Decocq, Jandrain 6 (1x3), F. Prinsen 8, Q. Smal 10, Van Hamme 4, Pineur 2, Joannès 1, Dandoy 11, P.-E. Smal.

Les Marbriers n'ont pas raté l'aubaine d'asseoir davantage encore leur seconde place au classement face à des Étudiants accrocheurs en diable. Les visités doivent leur succès d'abord à une belle mise en train et ce 8-0 après trois minutes. Les Rouges cherchent leurs shooteurs mais ceux-ci ne sont pas en réussite à l'image de Pineur peu à son affaire et souffrant du dos. Il faut l'entrée au jeu de Mesureur pour trouver la faille au périmètre à deux reprises : 12-10.

Toutefois, les Mazyciens savent qu'ils ne peuvent se laisser entraîner dans le tempo imprimé de l'IATA. Ils s'ébrouent plus rapidement et imposent davantage de pression. Le travail de Beca à la distribution porte ses fruits tandis que Rowet en dessous force la différence. De cette façon, le score passe de 12-10 à 22-11 peu avant le quart d'heure. Quand les Noirs connaissent un premier moment de flottement, les Étudiants reviennent à 23-21 sans coup férir ou plutôt en abordant la défense mazycienne avec plus de lucidité et de pugnacité, grâce à de multiples rotations.

Beca et Delire doivent alors relancer la machine mais Dandoy et Smal profitent de quelques interceptions qui auraient pu être mises davantage à profit : 30-27. Mais avec un missile de Pierman et un shoot primé de Clause, Mazy reprend le large à 42-32, avant un coup de sang sur le banc de l'IATA. Certes, le match est peu académique, les arbitres au diapason et les acteurs trop précipités. Dandoy se démène, il rend espoir à ses couleurs (49-47) mais les Marbriers ont une meilleure gestion finale.