Provinciale 2C

Une fin de partie de folie Waimes Battice 1 2

Arbitre : M. Schmitz.

Cartes jaunes : Sonnet, Doll, Aldenhoff, Sterck.

Buts : Lejeune (22e, 1-0), Maréchal (88e, 1-1), Doll (90e, 1-2).

WAIMES : Jean-François Wansart, Baar, Bource, Meyer, Sébastien Huby, Grégoire, Sonnet (59e Mélotte), Huppertz (70e Lefebvre), Godard, Lejeune (83e Becker), Dewalque.

BATTICE : Hendrick, Doll, Crahay, Aldenhoff, Sterck, Cipolla (66e Charlier), Maréchal, Dellicour, Rasquinet (74e Therasse), El Brahmi (46e Carpino), Mayon.

Le score est de 1-0, suite à un but inscrit par Lejeune en première période, et il ne reste plus que quatre minutes dans le temps réglementaire lorsque Godard échappe au piège du hors-jeu et se présente seul devant le portier batticien, Hendrick. Le médian waimerais parvient à dribbler ce dernier mais place le cuir dans le filet latéral alors que le but était vide. «C'était incontestablement la balle de break, regrette son entraîneur, Charly Thonnard. Tout comme Cédric Huppertz en première période, sur cette action, Julien fait le mauvais choix en se déportant vers le petit côté plutôt que de rentrer dans l'axe avec son dribble afin de s'ouvrir le chemin du but.»

Avant ce fait de match et durant la majeure partie de la rencontre, l'équipe de Battice avait bien la maîtrise du jeu. Elle ne s'était, cependant, pas véritablement montrée dangereuse. Mis à part sur deux tentatives de Mayon et de Dellicour et, enfin, sur deux phases litigieuses dont un but de Mayon annulé, pour une faute commise par l'attaquant batticien sur Wansart.

«On savait que ça allait être difficile face à une équipe en pleine confiance, motivée pour se sauver et bien organisée», confie le coach des visiteurs, Serge Kessel.

Ceci dit, tout va basculer dans les derniers instants de la partie.

À deux minutes du terme, Maréchal récupère le ballon à l'entrée du rectangle et place sa frappe hors de portée de Wansart. Dans la foulée, C'est au tour de Doll de décocher une frappe puissante en pleine lucarne, qui permet à ses couleurs d'empocher les trois unités.

«Toujours menés au score à un quart d'heure de la fin, il fallait prendre des risques, c'est pourquoi j'ai replacé Doll dans l'entrejeu et nous avons joué en homme contre homme derrière. Finalement, ça a porté ses fruits puisque nous avons retourné la situation et c'est Steve qui inscrit le but de la victoire», se réjouit Serge Kessel.

Waimes aurait même pu boire le calice jusqu'à la lie en concédant un troisième but dans les arrêts de jeu mais Wansart était l'auteur d'un réflexe étourdissant sur une tentative de Maréchal.

Vincent Mayon jouera sous les couleurs de Blegny la saison prochaine.