PROVINCIALE 1

Le scénario d'un mauvais film Elsaute Minerois 1 1

Arbitre : M. Smeets

Cartes jaunes : Peutat ; Pesser, Nagui, Idraf

Buts : Spirlet (23e, 1-0), Burdziak (88e, 1-1)

ELSAUTE : Schyns, Delgombe, Peutat, Scolzen, Hick, D'Acquisto, Williot, Spirlet, Manconi, Nagui (86e Chatibi), Diyabanza (81e Coolen).

MINEROIS : Sénis, Woyaffe, Wojcik, Spailier (64e Idraf), Pesser, Nagui, Stefenatto, Sougnez (75e Galan), Charlier, Bas (75e Hensen), Burdziak.

Tout Elsaute a bien cru, encore une fois, que le but inscrit tout en finesse par Spirlet au bout de vingt bonnes minutes de jeu allait suffire pour imposer ses vues au voisin minier et rafler ainsi 3 unités plus que précieuses dans la course au maintien.

Mais tout Elsaute a dû, une fois de plus, déchanter en toute fin de match, au moment où Burdziak plaçait une tête hors de portée du gardien elsautois, sur un ultime coup de coin impeccablement délivré par Galan.

Frustrant, râlant même si on veut bien se mettre à la place des hommes de Fortune Modafferi, qui n'ont véritablement mis le nez à la fenêtre qu'en première mi-temps, sur le but de Spirlet et 2 coups de tête de D'Acquisto (1re et 40e). «En tout début de seconde mi-temps, rappelait à juste titre le coach elsautois, Sénis a sauvé du pied une tentative à bout portant de Diyabanza. C'est pour moi le tournant du match. On n'a pas su se mettre à l'abri d'un retour adverse. Et comme dans le scénario d'un mauvais film, on concède l'égalisation à 2 minutes de la fin.» Doit-on pour autant crier au scandale ? Si La Minerie ne s'est certainement pas montrée supérieure dans la qualité de son jeu, elle s'est tout de même procuré les occasions les plus franches. On les comptait certes sur les doigts... d'une main, mais Nagui a néanmoins vu une tentative repoussée par la transversale (59e) alors, sans le vouloir nécessairement, Stefenatto sur un coup-franc de prime abord anodin est passé à 2 doigts - ceux de Schyns - de surprendre un gardien elsautois trompé par la trajectoire donnée au ballon par un vent violent (75e).

Si La Minerie a obtenu ce qu'elle pouvait revendiquer, au vu de la physionomie du derby, Elsaute passe une nouvelle fois à côté de la montre en or. La victoire que les Verts attendent depuis un mois maintenant devient presque obligatoire dès dimanche prochain dans un match à 6 points contre St-Vith. Avant un déplacement à Weywertz qui fait déjà peur dans beaucoup d'esprits ...