Claude François 30 ans déjà

RTL a démarré les hommages en tête ce week-end , mais l'émission de Mireille Dumas s'annonce plus intéressante car elle reçoit plus de témoins.

Claude François est né le 1 er février 1939 près du lac Timsah, à Ismaïlia, en Égypte.

Son père, Aimé, Français originaire d'Égypte, est contrôleur du trafic sur le canal de Suez.

Il était de tradition chez les François d'appeler les garçons par un prénom commençant par un A, mais Chouffa, sa mère avec son caractère trempé d'Italienne a su imposer le prénom de Claude. Antoine fut donc attribué en deuxième prénom.

Mais le grand public s'en souvient sous le nom de Cloclo. Pendant plus de quinze ans, Claude François a été l'une des plus grandes vedettes de la variété.

Arrivé à Paris en 1960, sur les conseils de Brigitte Bardot et de Sacha Distel, ce petit batteur dans un quartet de jazz à Monte-Carlo deviendra une méga-vedette, vendant des dizaines de millions d'exemplaires de ses disques.

Il a été le symbole de la période yé-yé, de la vague du disco, et aujourd'hui encore ses chansons restent des tubes connus de tous.

Trente ans après sa disparition, Claude François reste pour son public un dieu vivant. Mireille Dumas revient sur le parcours de cet artiste ambitieux, animé par une envie de réussir qui l'avait amené à créer une véritable entreprise du divertissement comprenant le magazine Podium, les disques Flèche et une agence de mannequins.

Ses anciens amis et collaborateurs, Sheila, Alain Chamfort, Jean-Jacques Debout, Gérard Louvin et Pierre Lescure livrent leurs souvenirs des journées passées en sa compagnie. Apportent aussi leurs témoignages : Claude François junior, sa mère Isabelle Foret, et Josette, la soeur de Claude.

Portrait d'un homme dont l'existence n'a pas toujours cadré avec son image.

France 3, 20.30