Exclu : MR et  PS reculent en Wallonie

Dider Reynders et Elio Di Rupo ne boivent pas du petit lait. (photo Belga)

Le MR reste le premier parti en Wallonie. Mais, avec 27,6 %, il reculerait de 3,5 % par rapport aux élections du 10 juin dernier. Avec 26,2 %, le PS perd quant à lui 3,3 %. C'est ce qui ressort de notre sondage exclusif réalisé par l'Institut Dedicated Research. Découvrez ses tendances et laissez vos commentaires.

+ Analyse
+ Notoriété : Di Rupo grignote le premier rang de justesse
+ Reynders paie son échec et sa hargne

Si les socialistes perdent moins que les libéraux, ils subissent tout de même un retrait de 10,7% par rapportà leur score aux élections régionales de 2004. Un fossé!

Deux partis bénéficient directement du recul du MR et du PS. Le cdH, qui était à 15,7% lors des législatives, est pointé à 19% (+ 3,3%) et la hausse est encore un peu plus importante pour Ecolo qui passe de 12,7% à 16,2 (+ 3,5%).

Le Front National reste stable à 5,4 % (5,6 aux dernières législatives).

  • MR 27,61% (-3,51%)
  • PS 26,16% (-3,32%)
  • cdH 19,00% (+3,26%)
  • Ecolo 16,19% (+3,44%)
  • FN 5,4% (-0,28%)

Verhofstadt "numero uno"

L’institut a également interrogé les Wallons sur leur satisfaction à l’égard des ministres fédéraux, communautaires et régionaux , ainsi qu’à l’égard des présidents de partis. Guy Verhofstadt est, de loin, l’homme politique jugé le plus efficace par les Wallons (81%). Le second est Jean-Michel Javaux (70,9). Joëlle Milquet (67,1) arrive en troisième position. A noter qu’Yves Leterme n’est jugé positivement que par 33 % des Wallons qui se sont prononcés.

Le sondage a été réalisé par téléphone du 22 au 25 février sur un échantillon strictement représentatif de 601 électeurs de Wallonie. La marge d’erreur maximale est de 4 % sur l’échantillon total.

+ Tous les chiffres, analyses et commentaires du sondage sont à lire dans Vers l'Avenir, L’Avenir, Le Jour, Le Courrier de ce vendredi 29 février.