Personne ne sait comment éteindre la lumière dans ce lycée du Massachusetts : 7000 ampoules allumées depuis près de 18 mois

Un lycée du Massachusetts (côte Est des États-Unis) est éclairé en permanence, jour et nuit, depuis pratiquement un an et demi. Un gaspillage inconcevable. Le coupable est le système d’éclairage intelligent installé il y a plus de 10 ans… qui devait permettre de réaliser des économies d’argent et d’énergie.

T. Be.
Minnechaug Regional High School
Au lycée Minnechaug, la lumière est restée allumée 24h sur 24 depuis de nombreux mois. ©Google Street View

Depuis près d’un an et demi, un lycée du Massachusetts est éclairé 24 heures sur 24 sans que personne ne sache intervenir pour éteindre les quelque 7000 ampoules du bâtiment. Le logiciel qui gère l’éclairage du lycée est tombé en panne le 24 août 2021, rapporte le média américain NBC. Depuis, personne ne sait comment éteindre la lumière.

Le bâtiment principal du lycée Minnechaug datait de 1959 et a été rénové entièrement en 2012. L’une des mesures d’économie jugée essentielle à l’époque est l’installation d’un “système d’éclairage vert”, qui fonctionne avec un logiciel pour contrôler les lumières du bâtiment. Celui-ci devait ajuster automatiquement la lumière artificielle selon les besoins, dans l’optique de faire des économies d’énergie et donc d’argent.

Et lorsque le système est tombé en panne, les ennuis ont commencé. “Le système d’éclairage est passé en mode par défaut”, a déclaré Aaron Osborne, le surintendant adjoint des finances du district scolaire. “Et la position par défaut du système d’éclairage fait que les lumières sont allumées.”

Un problème qui perturbe les cours, les enseignants étant incapables de diminuer la lumière pour projeter une vidéo par exemple, et qui coûte évidemment très cher aux contribuables.

Une intervention en février prochain

La société qui avait installé l’éclairage a changé de mains plusieurs fois. Plusieurs semaines se sont écoulées avant que l’entreprise ne puisse trouver quelqu’un qui connaisse le système d’éclairage du lycée. La réparation du logiciel défectueux via une mise à jour n’a pas été possible et le remplacement complet du système n’était pas une option, avec un coût estimé à plus d’un million de dollars, soit autant d’euros.

Les pièces nécessaires au remplacement d’une partie du matériel ont donc été commandées fin 2021, mais la pandémie de Covid a mis de nombreuses usines au ralenti, les délais se sont allongés.

Les travaux sont désormais prévus en février prochain. “Et oui, il y aura un interrupteur de commande à distance pour que cela ne se reproduise pas”, a déclaré le patron de la société chargé des travaux.

Lorsque c’est possible, les enseignants ont retiré manuellement les ampoules dans les salles de classe, tandis que le personnel a coupé les disjoncteurs qui ne sont pas connectés au système principal pour éteindre certaines lumières extérieures, détaille encore NBC.

En attendant l’intervention, le bâtiment continue de briller et d’engloutir les watts.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...