Une influenceuse espagnole se fait huer et tirer les cheveux après avoir dansé sur une pyramide maya (vidéo)

Une influenceuse espagnole s’est faite sévèrement gronder, puis bousculer par la foule après avoir grimpé et dansé sur la pyramide de Chichen Izta, au Mexique. La police est finalement intervenue.

La Rédaction de L'Avenir
Escalader les marches de Chichen Izta peut entraîner jusqu’à 5.000 euros d’amende.
Escalader les marches de Chichen Izta peut entraîner jusqu’à 5.000 euros d’amende. ©Capture d’écran TikTok - @enriquearriagam

C’est une infraction aux lois mexicaines ainsi qu’un énorme manque de respect à la tradition maya, mais cette influenceuse espagnole n’y a pas prêté attention. Le 22 novembre dernier, elle est montée sur la pyramide de Chichen Izta, considérée comme une des 7 Merveilles du monde moderne et ancien temple de la civilisation maya.

Monter sur la pyramide est déjà interdit, mais cette influenceuse a été plus loin en effectuant une danse, à la mode sur le réseau social TikTok. En bas du monument, une foule énorme a bien sûr repéré la jeune femme et l’a huée, criant notamment "Carcel, carcel" (prison en espagnol).

L’Espagnole semble avoir été poursuivie par un agent de sécurité du site, qui l’a ensuite escortée en bas des escaliers mythiques de la pyramide mexicaine, où la foule lui a réservé un drôle d’accueil : en plus des crachats, jets d’eau, insultes, sifflets, la jeune femme s’est même faite tirer les cheveux.

La scène a été filmée et postée sur TikTok, ce qui a donné un écho mondial à cette affaire. Monter les marches de Chichen Izta est interdit depuis 2008 et peut entraîner une amende allant jusqu’à 5.115 dollars.

La police locale s’est ensuite saisie de l’affaire et a ouvert une procédure de verbalisation à leur encontre.